Les alertes à la pollution se sont multipliées ces dernières semaines. Avec comme corrolaire la limitation de vitesse sur l'autoroute A36 dans l'Aire urbaine. Attention: la gendarmerie verbalise bel et bien.

Quelques heures de soleil hivernal et revoici une alerte à la pollution de l'air. A partir de ce jeudi 16 février, les automobilistes sont invités à lever le pied.

Après huit jours de procédure d'alerte, la pollution devrait se dissiper sur l'Aire urbaine Belfort – Montbéliard. La procédure demeure aujourd'hui lundi, mais devrait être levée demain.

La pic de pollution aux particules fines persiste dans l'Aire urbaine. Les mesures préfectorales sont donc toujours d'actualité.

Le niveau de pollution demeure au-dessus du seuil d'alerte. Le dispositif d'alerte, comprenant les limitations de vitesse, reste donc en place, pour le sixième jour consécutif.

Les mesures de restriction de vitesse sur les principaux axes routiers sont reconduites pour ce vendredi. La pollution persiste, mais une amélioration pourrait intervenir ces prochains jours.

Atmo Franche-Comté n'a constaté qu'une faible baisse de la pollution. L'association de contrôle de la qualité de l'air maintien donc sa procédure. Les vitesses resteront limitées sur les routes de l'Aire urbaine.

Atmo franche-Comté maintient son alerte à la pollution au particules fines pour l('Aire urbaine. Les limitations de vitesse demeurent donc appliquées ce mercredi 25 janvier

Les limitations de vitesse et les autres restrictions sont maintenues pour la journée de mardi dans l'Aire urbaine, notamment sur l'autoroute A36.

Le préfet du Doubs prend des mesures de restriction en raison de la persistance de la pollution aux particules fines. Les limitations de vitesse sont abaissée de 20 km/h hors agglomération.