PSA créé une entité Amérique du Nord pour piloter son retour aux Etats-Unis.

Le Premier ministre algérien, à l'occasion de la visite de son homologue français, Bernard Cazeneuve, a confirmé que le projet verra le jour en 2017.                  

L'Etat va vendre les quelque 13% de parts qu'il détient du constructeur automobile à la banque publique Bpifrance, pour renflouer le nucléaire.

Le groupe automobile voit ses ventes se replier, mais conserve sa deuxième place européenne, derrière Volkswagen.

Le constructeur automobile (Peugeot, Citroën, DS) poursuit le développement de ses partenariats hors Europe.

Avec une santé financière retrouvée, PSA (peugeot, Citroën, DS) a un appétit de lion. Le rachat éventuel d'Opel peut aujourd'hui s'appuyer sur le soutien des gouvernements français et allemand.

L'annonce de discussions entre PSA (Peugeot – Citroën – DS) marque un changement de stratégie de la part du président du directoire, Carlos Tavares. S'il a longtemps prôné « l'agilité », il semble aujourd'hui vouloir donner une nouvelle taille au constructeur né dans le Pays de Montbéliard.

Le constructeur automobile annonce l'installation d'une nouvelle ligne de presses et la construction d'un nouveau bâtiment pour l'emboutissage. Dans tout le cadre d'une réorganisation du site pour limiter les transits.

Le gouvernement allemand entend être vigilant quant à un éventuel rachat d'Opel par le constructeur automobile français PSA Peugeot – Citroën. La ministre de l'Economie allemande a contacté son homologue français, Michel Sapin, à ce sujet.

L'entreprise sochalienne étudie la possibilité de racheter Opel, dont les activités sont en déficit pour le 16e exercice consécutif, mais dont les dirigeants espèrent un retour à l'équilibre en 2018.