Six agents pour recenser les Montbéliardais

Le 16e  recensement partiel de la population aura lieu du 17 janvier au 23 février 2019. Six agents sont mandatés à Montbéliard.

Depuis 2014, les enquêtes de recensement se font annuellement, sur une partie de la population. « Le recensement permet de mieux connaître la population résidant en France. Il fournit des statistiques plus fiables, plus récentes sur le nombre de logements, le nombre d’habitants et leurs caractéristiques (âge, profession exercée, conditions de logement, modes de transport, déplacements quotidiens…), précise la mairie de Montbéliard dans un communiqué de presse. Les résultats du recensement éclairent les décisions publiques en matière d’équipements collectifs (écoles, hôpitaux, crèches…). Ils aident également les professionnels à mieux évaluer le parc de logements, les entreprises à mieux connaître leur clientèle potentielle ou les disponibilités de main d’œuvre, les associations à mieux répondre aux besoins de la population. Ils permettent également de définir  le montant de la participation de l’État dans le budget des communes  et d’arrêter le nombre d’élus au conseil municipal. » Son enjeu est donc fondamental et le recensement est une obligation. On ne peut s’y soustraire, même si les données restent anonymes et ne sont exploitées que par l’institut national des statistiques et des données économiques (Insee). Si la population montbéliardaise est considérée dans son ensemble, tous les foyers ne seront pas recensés pour autant.

Du 17 janvier au 23 février

Dans les communes de plus de 10 000 habitants, le recensement est réalisé à partir d’échantillons représentatifs de la population. 1076 logements ont été tirés au sort cette année par l’Insee. « Une fiche logement et une fiche par habitant (bulletin individuel) seront remplies par la ou les personnes résidant à l’adresse recensée », précise la mairie.

Les agents recenseurs, qui ont déjà déposé un courrier dans les boites aux lettres concernées, vont effectuer leur mission en passant dans chaque foyer du 17 janvier au 23 février. On peut répondre soit par formulaire papier, soir par Internet après avoir reçu un identifiant de la part de l’agent. « Dans certains cas, rappelle la mairie, notamment lorsqu’ils rencontrent des personnes âgées ou handicapées, les agents recenseurs peuvent être amenés à remplir le questionnaire avec elles. »

6 agents recenseurs

L’INSEE a aussi prévu cette année d’expérimenter pour environ 250 pavillons individuels sur notre commune, la collecte sur internet. « L’agent recenseur aura pour tâche de délivrer les formulaires internet directement dans la boîte aux lettres des particuliers, précise la municipalité. Le test débutera le 17 janvier pour s’achever le 22 janvier. A l’issue de cette expérimentation, les foyers n’ayant pas répondu par le biais du formulaire internet se verront appliquer le protocole classique exposé plus haut. »

Six agents ont été recrutés pour effectuer cette mission : Michel Battaglia, Jacques Girot, Francis Thouret, Jean-Marc Maugue, Riad Nessakh et Salima Kaddouri. « Les agents recenseurs seront munis d’une carte tricolore comportant leur photo et la signature du maire. À noter qu’ils sont tenus au secret professionnel », rassure enfin la mairie.