Alstom : débrayage à l’usine de Belfort (My Aire Urbaine - Simon Vermot Desroches)

Alstom : débrayage à l’usine de Belfort

Un mouvement de grève a eu lieu ce 4 octobre à l’usine Alstom de Belfort. Les syndicats ont souhaité protester contre un plan d’externalisation du magasin de l’usine où sont employée une quarantaine de personnes.

Alors que la direction d’Alstom se retrouve à Paris pour un comité central d’entreprise, les employés de Belfort débrayent. Toute la journée de ce jeudi 4 octobre, rien ne rentre ou ne sort du magasin de l’usine. Ce rouage essentiel de la logistique reçoit chaque jour des pièces et les répartie aux divers postes de travail. Un travail qui pourrait être externalisé selon les syndicats. Du côté de la direction, on ne s’en cache pas, mais on assure qu’il « s’agit seulement d’une étude, et pas d’un plan détaillé. Aujourd’hui rien n’est fait. » Le simple fait que ce sujet soit mis sur la table lors du comité d’entreprise a poussé les syndicats à intervenir. Olivier Kohler, représentant de la CFDT, a confié son « inquiétude pour la quarantaine de salariés du magasin ». Résultat, aujourd’hui « rien ne rentre et rien ne sort du magasin ! »

Simon Vermot-Desroches

Le spécialiste Afrique de la rédaction ! Ce n'est pas forcément l'atout n°1 pour traiter de l'Aire urbaine, mais la curiosité de ce journaliste n'a d'égal que son goût pour les choses bien faites.