Jacques Jaeck est le nouveau président de l'Esta. Jacques Jaeck est le nouveau président de l'Esta. (© Esta)

Jacques Jaeck, nouveau président de l'Esta Belfort

 Changement de tête à la présidence de l'association gestionnaire de l'école de commerce et des affaires de Belfort (Esta). Une conséquence des récentes élections à la CCI (chambre de commerce et d'industrie): le président de l'Esta avait monté une liste contre l'équipe sortante de la CCI.

Jacques Jaeck a été élu président de l'association gestionnaire de l'Esta, école de commerce et des affaires de Belfort. Il a été élu par les huit représentants des quatre membres fondateurs du conseil d’administration (chambre de commerce, ville de Belfort, conseil départemental et UTBM), précise un communiqué de l'Esta.

Il succède à Frédéric Alphonse-Félix, qui a donc présidé l'Esta de 2009 à janvier 2017. "Ce dernier ne faisant plus partie des membres de la CCI, suite aux dernières élections consulaires, indique le communiqué de l'Esta, il n’était plus autorisé à conserver son fauteuil de président de l'Esta. Le reste du bureau de l'Esta est composé de Florian Bouquet, président du conseil départemental et diplômé de l’école au poste de vice-président, Mustapha Lounès, adjoint à la ville de Belfort comme trésorier et de Ghislain Montavon, président de l’UTBM pour la fonction de secrétaire général."

Selon le communiqué de l'Esta, "Jacques Jaeck est actionnaire dans la société Obbo (mobilier de bureau), il s’est toujours investi dans l’activité économique locale notamment à travers la jeune chambre économique ou comme président pendant quinze ans de la section industrie au tribunal des prudhommes. Aujourd’hui vice-président de la chambre de commerce, il est également juge au tribunal de commerce et membre du conseil d’administration de l’UTBM.

A la CCI chaque membre a une fonction spécifique, Jacques Jaeck est plus particulièrement en charge des questions liées à l’enseignement, la formation et l’apprentissage. C’est donc naturellement qu’il a accepté de candidater à la présidence de l’ESTA. Pour lui, l’ESTA est un fleuron de la région, la seule à avoir obtenu le Visa Bac + 5 en Franche-Comté.

Selon lui l’ESTA doit consolider sa position en continuant d’offrir un enseignement de qualité particulièrement adapté aux besoins des entreprises industrielles. Le développement des partenariats avec les universités notamment à l’étranger est une priorité. Il y a par exemple un projet de partenariat pour un double diplôme avec l’université de Turku en Finlande ou encore un projet avec l’université de Petrosani en Roumanie. Il est également en projet de mettre en place un cursus permettant l’obtention d’un bachelor (diplôme niveau Bac+3)"

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.