Les amendes pour la stationnement augmenteront à partir du 1er janvier 2018. Les amendes pour la stationnement augmenteront à partir du 1er janvier 2018. (© My Aire Urbaine : Simon Vermot Desroches)

Belfort: l’amende de stationnement passera de 17 à 30 euros

La loi dite MAPTAM, adoptée en janvier 2014, donne aux communes les commandes du stationnement dans les villes. Belfort doit donc s’adapter et a décidé de créer un nouveau bureau, un site internet et d’employer du personnel. D'où des coûts supplémentaires financés par une hausse des amendes.

A partir du 1er janvier 2018, l’utilisateur régulier des places payantes de la ville de Belfort verra quelques nouveautés : nouveaux moyens de paiement, nouveaux horodateurs, et... une amende en cas d’infraction en hausse. La cause de ces modifications est le transfert de compétence: le droit de stationnement est remplacé par une redevance à l’occupation. Globalement cette compétence anciennement nationale devient locale, et chaque commune peut donc s’adapter en fonction de son parc et de sa population.

Nouveaux moyens de paiements

D'abord, de nouveaux horodateurs à clavier seront disposés dans l’ensemble des zones de stationnements payantes. Ces horodateurs demanderont notamment à l'automobiliste de saisir le numéro d’immatriculation du véhicule. Côté pratique, il sera possible de payer son stationnement par son téléphone mobile. Une notification signalera également lorsque le temps de stationnement sera expiré.

Les tarifs du stationnement et les horaires ne seront pas modifiés. Un site internet sera également ouvert pour gérer l’ensemble des demandes des usagers. Tous ces changements, l’administration qui devra gérer les contestations et les recours aux amendes et deux agents supplémentaires font augmenter la note. Or, cette administration, qui traitera majoritairement des amendes, sera financée par… les amendes !

L’amende augmente, et s’adapte au temps de retard

Une voiture stationnée sur une place payante sans justificatif se verra verbalisé d’une « redevance » de 30 €. Aujourd’hui, et dans toute la France, le stationnement illégal est passible d'une amende de 17 €. Si le paiement s’effectue dans les cinq jours après la sanction, le contrevenant aura droit à 5 € de réduction. Les tarifs sont aussi adaptés si un ticket était présent et dépassé de moins de 15 minutes, et qui varient à ce moment-là de 21,20€ à 27,20€ selon les zones. Le prix peut s’élever à plus de 50 € si le paiement n’est pas effectué dans les trois mois.

Simon Vermot-Desroches

Le spécialiste Afrique de la rédaction ! Ce n'est pas forcément l'atout n°1 pour traiter de l'Aire urbaine, mais la curiosité de ce journaliste n'a d'égal que son goût pour les choses bien faites.