Une des cinq randonnées proposées, les sentiers de la mémoire, part d'Auxelles-Haut. Une des cinq randonnées proposées, les sentiers de la mémoire, part d'Auxelles-Haut. (© MyAireUrbaine - Pierre-Yves Ratti)

Belfort: la randonnée se convertit au smartphone

Le comité départemental de la randonnée lance une application poiur smartphone qui recense cinq randonnées dans le Territoire de Belfort, dont un circuit de six jours, de fort en fort. Avec le soutien de l'office du tourisme pour les infos pratiques et culturelles.

Elle devait sortir pour le congrès national de la fédération française de randonnée qui s'est tenu en mars à Belfort ; elle sort finalement pour les vacances. Une appli, disponible pour Androïd et bientôt pour iPhone, vient d'être lancée par le Codérando, le comité départemental de la randonnée du Territoire de Belfort.
L'appli « Randomobile » (plusieurs versions existent, pour différentes régions) présente cinq randonnées du nord au sud du Territoire de Belfort. Les sentiers de la mémoire, au départ d'Auxelles-Haut et sur la thématique des maquisards de la haute Planche ; la « boucle des points de vue », qui part du sommet du Ballon en direction de l'étang du Petit-Haut et de l'étang des Roseaux ; le sentier des étangs du Malsaucy ; la boucle des passeurs, au départ de Saint-Dizier l'Evêque, sur la thématique des passeurs vers la Suisse pendant la seconde Guerre mondiale.
La cinquième randonnée est une boucle de quelque 85 kilomètres ; la randonnée des forts. Depuis la gare TGV, elle conduit les randonneurs en six étapes au fort de Vézelois, au fort de Bessoncourt, au hauts de Belfort, zu fort de Giromagny, à Evette-Salbert, puis à nouveau à Mérous en passant par Bavilliers et Sévenans. Les étapes sont longues de 12 à 16 km.
L'idée est de faire de cette randonnée un véritable outil touristique, puisque chaque étape dispose d'hébergements à proximité, comme l'exige le cahier des charges des GR de pays.
Le Codérando a assuré l'élaboration des tracés, l'office du tourisme a apporté son savoir-faire en matière d'infos culturelles et d'infos pratiques. L'appli permet en effet d'accéder à des infos sur les lieux remarquables et sur des infos pratiques sur les hébergements, etc.
L'office du tourisme espère que cette application touchera les quelques 225 000 adhérents de la fédération française de randonnée (FFR), et au-delà, l'ensemble des randonneurs de France et de Navarre, et même au-delà.
Le coût de l'appli est de 12 000 €. Le conseil régional a apporté une subvention de 10 000 € ; GRT gaz apporté son soutien à travers un sponsoring. Il sera possible d'ajouter de nouvelles randonnées, moyen 240 € par randonnée.

 

 

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.