Premier investissement pour pérenniser le site Alstom de Belfort (© My Aire Urbaine : Simon Vermot Desroches)

Premier investissement pour pérenniser le site Alstom de Belfort

Dans la continuité de l’accord Alstom-Etat afin d’octobre 2016, des travaux ont été engagés sur la voie 51 à Belfort, voie qui permettra de joindre les lignes du réseau national aux ateliers Alstom.

« Alstom investit dans la création d’un centre d’excellence européen de maintenance à Belfort. » Ces mots sont ceux d’Henri Poupart-Lafarge, président-directeur général d’Alstom, il y a quelques mois. La première étape vers ce centre d’excellence est lancée depuis le 17 juillet, avec la réhabilitation de la voie d’essai de l’usine belfortaine. En tout, ce sont 850 mètres de voie qui vont être adaptés pour permettre un accès aux trains depuis le réseau national jusqu’au bâtiment industriel. « Les travaux de la voie d’essais permettront de faciliter l’accès des locomotives et des TGV sur le site industriel » ont déclaré la SNCF et la société Alstom dans un communiqué commun.

En tout ce sont 850 000 € qui seront déboursés pour cette opération. L’Etat, la Région, le conseil départemental, le Grand Belfort et la ville de Belfort déboursent quelque 600 000 €, tandis que la SNCF et Alstom verseront respectivement 177 200 et 75 000 €.

Les voies doivent également être électrifiées et mises aux normes pour permettre aux trains de se déplacer à une vitesse de 60 km/h. La première phase des travaux devrait se terminer au mois d’août, avant cette électrification qui prendra fin au mois de décembre 2017. Enfin une seconde voie, la numéro 55, subira des travaux de septembre 2017 à mars 2018.

Simon Vermot-Desroches

Le spécialiste Afrique de la rédaction ! Ce n'est pas forcément l'atout n°1 pour traiter de l'Aire urbaine, mais la curiosité de ce journaliste n'a d'égal que son goût pour les choses bien faites.