Ian Boucard face aux camééras, ce dimanche soir à la préfecture du Territoire de Belfort. Ian Boucard face aux camééras, ce dimanche soir à la préfecture du Territoire de Belfort. (© MyAireUrbaine - P.-Y.R.)

Législative partielle: Ian Boucard (LR) en ballotage favorable

Neuf mois après l'élection présidentielle, Christophe Grudler, candidat MoDem soutenu par La République en marche, ne bénéficie plus de l' « effet Macron » et se retrouve en difficulté au soir de la législative partielle dans le sud Territoire.

Le candidat LR Ian Boucard, dont l'élection a été invalidée en décembre, est arrivé en tête du premier tour de l'élection législative partielle du Territoire de Belfort, qui a peu mobilisé les électeurs, devant Christophe Grudler (MoDem-LREM), qui s'est également qualifié pour le second tour. Ian Boucard s'est positionné en tête du scrutin avec 39% des voix, contre 26,70 % pour le conseiller départemental Christophe Grudler, lors du premier tour de la législative partielle de la 1re circonscription du Territoire de Belfort.

"Mes électeurs se sont mobilisés, grâce à une campagne de terrain très proche des gens", s'est réjoui le candidat LR, qui part favori pour le second tour de l'élection, le dimanche 4 février. Il attribue également son avance au "ras-le-bol de la politique sociale du gouvernement et à l'oubli de la ruralité".

Pour M. Grudler, son adversaire a bénéficié de la "prime au sortant" et "une remontada est possible". "Ce sera la République ou les tricheurs", estime l'homme qui entend "motiver les électeurs".

La prétendante de La France Insoumise, Anaïs Beltran (11,60 %), se positionne à la troisième place. Avec 2,6 %, le PS (9,10% en juin 2017) disparaît pratiquement du paysage politique local.

Le duel très scruté entre le frontiste Jean-Raphaël Sandri (7,50%) et l'eurodéputée les Patriotes Sophie Montel (2 %) a été largement remporté par le FN, qui n'a cependant pas réussi à mobiliser son électorat. Les Patriotes ont soutenu dans un communiqué qu'ils étaient "en train de s'installer dans le paysage politique français".

Les électeurs se sont peu déplacés dimanche pour se rendre aux urnes et désigner l'un des dix candidats en lice. La participation s'élève à 29,50 %.

Le 18 juin 2017, Ian Boucard, 29 ans, l'avait emporté de 279 voix face au candidat MoDem-LREM Christophe Grudler, 52 ans. Mais le Conseil constitutionnel, saisi par M. Grudler, a invalidé l'élection de M. Boucard. Le Conseil reproche au candidat LR d'avoir fait distribuer en fin de campagne deux tracts faussement présentés comme émanant de La France insoumise et du Front national, et appelant à voter pour lui au second tour.

Résultats du second tour le 18 juin 2017
Inscrits : 47 840
Votants : 21 169
Exprimés : 18 541
Abstentions : 55,75%

  • Christophe Grudler (MoDem) ; 9 131 voix, soit 49,25%
  • Ian Boucard (LR) 9 410 voix, soit 50,75% ELU

Résultats du premier tour le 11 juin 2017 :
I : 47 873
V : 23 812
E : 23 182
Abs : 50,26%

  • Bastien Faudot (PS) : 2 110 ; 9,10%
  • Philippe Legros (DIV) : 431 ; 1,86%
  • Anais Beltran (LFI) : 2 821 ; 12,17%
  • Christophe Grudler (MoDem) : 7 379 ; 31,83% BALL
  • Sabine Verdant (PCF) : 334 ; 1,44%
  • Ian Boucard (LR) : 5 493 ; 23,70% BALL
  • Christiane Petitot (EXG) : 243 ; 1,05%
  • Mustafa Cetin (DIV) : 139 ; 0,60%
  • Romain Lagache (DIV) : 0 ; 0,00%
  • Jonathan Vallart (DIV) : 175 ; 0,75%
  • Jean-Raphaël Sandri (FN) : 4 057 ; 17,50%

(AFP)

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.