Besançon: un homme agressé avec un sabre, un suspect en fuite

 Un différend entre deux familles semble être à l'origine d'une agression au quartier Clairs-Soleil.

 Un homme de 36 ans a été violemment agressé par deux hommes armés d'un sabre à Besançon après un différend entre deux familles d'un quartier sensible : l'un des agresseurs présumés a été mis en examen jeudi et l'autre est en fuite.

La victime, qui sortait tout juste d'une peine de plusieurs mois de prison, a été prise dans un guet-apens par deux frères armés d'un sabre, vendredi dans le quartier Clairs Soleils de Besançon, a la procureure de Besançon Edwige Roux-Morizot.

La fratrie aurait reproché à l'homme d'avoir insulté leur mère, selon les premiers éléments de l'enquête de police. Les agresseurs ont porté plusieurs coups de sabre a la victime qui souffre d'une fracture du crâne et de plusieurs plaies au niveau du bassin et des mains, a détaillé la procureure, précisant que la victime n'a pas eu les doigts sectionnés. Transporté d'urgence à l'hôpital de Besançon, le blessé a été opéré, mais ses jours ne sont pas en danger.

Un des agresseurs présumés, un homme de 33 ans connu de la justice pour divers délits, a été placé en garde à vue mardi. Il a été mis en examen jeudi et le parquet a requis sont placement en détention provisoire, après l'ouverture d'une information judiciaire pour "tentative d'assassinat". Son frère, âgé de 36 ans et déjà condamné par la cour d'assises pour une précédente tentative d'assassinat, a pris la fuite. Il est soupçonné d'avoir porté les coups de sabre et un mandat d'arrêt a été délivré à son encontre.

L'arme n'a pas été retrouvée par les enquêteurs, mais au vu des blessures, il s'agit probablement d'un sabre type katana.

(source : AFP)

Bernard  Piexi

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.