Besançon: l'auteur présumé du meurtre d'un vigile se rend

Le  vigile d'une boîte de nuit a été victime d'un coup de couteau dans la nuit de samedi à dimanche. Il s'est présenté avec son avocat au commissariat ce mardi 25 avril, dans la nuit.

Un homme de 24 ans suspecté d'avoir mortellement poignardé le vigile d'une boîte de nuit de Besançon au cours d'une rixe s'est rendu de lui-même à la police dans la nuit de lundi à mardi, a-t-on appris de source judiciaire.

Il s'est présenté le mardi 25 avril à 2h40 au commissariat de Besançon en compagnie de son avocat. Il a été placé en garde à vue et devait être entendu par la police dans la journée, a précisé le parquet de Besançon.

L'homme, défavorablement connu de la justice, est soupçonné d'avoir mortellement poignardé le vigile d'une discothèque du centre-ville de Besançon dans la nuit de samedi à dimanche, avant de prendre la fuite.

Dimanche vers 3 h, le vigile âgé de 35 ans, a refusé l'entrée de l'établissement à un client qui a ensuite ameuté cinq à dix individus, selon la police. L'affrontement dégénère. Tabassé, le vigile est poignardé à plusieurs reprises et un coup le touche au thorax. L'homme qui s'est rendu est soupçonné d'avoir porté ces coup de couteau. Le vigile est décédé des suites de ses blessures au CHRU de Besançon. Une autopsie doit être pratiquée mercredi, a indiqué le parquet.

 

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.