Hommage sur la page Facebook du 35e RI de Belfort. Hommage sur la page Facebook du 35e RI de Belfort. (capture d'écran)

Attentat de Levallois: des militaires du 35e RI de Belfort

Les soldats blessés ce matin à Levallois-Perret sont affectés au régiment belfortain. Les réactions de soutien et de solidarité se multiplient chez les politiques du département.

En tout début de matinée, six militaires de l'opération Sentinelle ont été renversés par un véhicule, à Levallois - Perret, en région parisienne. Les forces de l'ordre ont lancé sont à la recherche du véhicule et de ses occupants . Deux militaires ont été sérieusement blessés, mais leurs jours ne sont pas en danger.

Selon un communiqué de Damien Meslot, maire de Belfort, les militaires visés viennent du 35e RI. Il leur apporte son soutien dans un communiqué.

"Aujourd’hui, six soldats du 35ème Régiment d’Infanterie de Belfort, qui intervenaient dans le cadre de l’opération Sentinelle, ont été blessés suite à une attaque terroriste à Levallois-Perret, écrit le maire de Belfort. Il s’agit d’un nouvel acte odieux et lâche perpétré sur notre territoire. Je tiens à rendre hommage à ces hommes qui risquent leurs vies pour défendre notre pays et ses valeurs. Je souhaite renouveler tout mon soutien et ma solidarité à nos forces armées et adresser, au nom de tous les Belfortains, mes voeux de prompts rétablissement à nos six soldats blessés dans l’exercice de leur mission au service de notre sécurité et de notre liberté."

Michel Zumkeller, député, souligne que "nos militaires assurent un mission courageuse pour nous permettre de vivre libres .Ils méritent notre respect et notre soutien total. Dans ces moments difficiles, [je] souhaite m'associer à leurs familles et leurs compagnons d'armes. Je souhaite que tous les moyens soient mis en œuvre pour que les coupables de tels actes soient arrêtés et condamnés. La France sait ce qu' elle doit à ses militaires , elle sera toujours à leurs côtés."

Le sénateur Cédric Perrin leur a apporté également son soutien sur sa page Facebook: "Total soutien aux militaires du 35e Régiment d'Infanterie de Belfort, blessés dans l'opération Sentinelle ce matin à Levallois-Perret. J'exprime mon profond respect pour le sacrifice de ces militaires au service de notre pays et souhaite témoigner à leurs familles et à leurs proches toute ma solidarité."

Le président du conseil départemental, Florian Bouquet, se dit quant à lui stupéfait: "J’ai appris ce matin avec stupéfaction l’agression dont ont été victimes 7 militaires du 35e Régiment d’Infanterie basé à Belfort. Il semblerait que cette attaque soit un attentat. Je condamne ces faits avec la plus grande fermeté et je tiens à apporter à nos soldats tout mon soutien ainsi qu’à leurs proches et à leurs collègues mobilisés dans le cadre de l’opération Sentinelle.
Cette attaque nous rappelle que nous ne devons pas relâcher notre vigilance ! Je souhaite que les auteurs des faits soient identifiés et jugés avec la plus grande sévérité. Il n’y a pas de place pour l’indulgence : ceux qui attaquent les forces de l’ordre attaquent la Nation tout entière".

Corinne Coudereau, maire de Valdoie, a également réagi: "La municipalité de Valdoie, marraine du 35e Régiment d'Infanterie apporte son total soutien aux militaires blessés dans l'opération sentinelle ce matin à Levallois-Perret. Tous les membres du Conseil municipal expriment leur plus profond respect pour l'engagement et les sacrifices de ces militaires au service de notre pays. Nous sommes tous solidaires et nous pensons fortement à leurs familles et à leurs proches."

Bernard  Piexi

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.