Dans la continuité de l’accord Alstom-Etat afin d’octobre 2016, des travaux ont été engagés sur la voie 51 à Belfort, voie qui permettra de joindre les lignes du réseau national aux ateliers Alstom.

Le groupe ferroviaire maintient ses objectifs de croissance à l'horizon 2020.

Le groupe ferroviaire français vient de décrocher un contrat de maintenance qui courra sur vingt ans. L'essentiel des travaux sera réalisé à Belfort.

Le groupe ferroviaire français va remettre à niveau 52 véhicules légers sur rail.

Des salariés de l'ex-usine Alstom de Saint-Ouen vont percevoir 8 000 euros de General Electric en réparation d'une exposition à l'amiante. C'est la décision prise par la cour d'appel de Paris qui fait suite à un jugement des prud'hommes de Bobigny de juillet 2015.

Le secrétaire d'Etat à l'Industrie veut que l'Etat reste actionnaire pour pouvoir peser alors que les Chinois du secteur fusionnent et que Allemands et canadiens semblent être entrés en négociations.

Alstom annonce que le site de Belfort va produire les motrices de quinze rames Euroduplex Océane pour la LGV Sud Europe Atlantique. Un contrat de plusd e 400 millions d'euros avec la SNCF.

Dix-huit cadres réclament un préjudice d'anxiété auprès de la cour d'appel de Besançon. Sa décision pourrait influencer le jugement des prud'hommes pour le dossier de 1650 autres salariés.

Pas de mauvaise surprise: la SNCF va bien commander les quinze TGV, dans le cadre du plan de sauvegarde du site historique de Belfort. D'autres commandes de trains sont encore espérées.

François Hollande est venu visiter le site d’Alstom et de General Electric de Belfort ce mercredi 22 février. Une visite quelque peu inattendue, puisqu’elle s’est décidée lundi. Il a donc fallu s'organiser à la hâte. Coup d’œil en coulisses.