L'année 2017 a représenté le quatrième exercice consécutif de progression des ventes unitaires pour PSA, qui avait frôlé la faillite en 2013-2014.

Le deuxième groupe automobile européen espère revenir sur le marché automobile des États-Unis. Pour cela, il faudra qu'il fabrique des voitures adaptées à ce marché spécifique. L'innovation les nouvelles habitudes des consommateurs pourraient constituer autant d'opportunités.

Le marché français des voitures particulières neuves a signé une solide progression de plus de 4,7% en 2017 en dépit d'un léger ralentissement en décembre et dans un contexte de nouvelle érosion de la part du diesel.

La RCC, rupture conventionnelle collectivé, est une des nouveautés de la loi travail adoptée cet automne. Le groupe automobile sochalien va engager des négociations salariales pour la mettre en application.

9000 Peugeot par an sont vendues au Mexique, soit 0,59% du marché. L'objectif est d'atteindre 1% en 2021.

Les ventes ont progressé de 10,3% par rapport à novembre 2016. Les groupes français progressent de 20%, alors que les marques étrangères stagnent.

1,17 million d'automobiles neuves ont été mises sur les routes de l'UE le mois dernier. La marque Peugeot grimpe de plus de 17%.

Le groupe automobile né à Sochaux vient de signer un accord de co-entreprise avec trois partenaires algériens. L'ambition est de produire 75000 Peugeot et Citroën d'ici cinq ans.

Le plan d'économies du groupe Opel/Vauxhall permettra de réduire les coûts "de 700 euros par voiture", a estimé Michael Lohscheller, nommé en juin à la direction d'Opel. Opel vise une marge opérationnelle de 2%. PSA s'engage à de pas procéder à des licenciements économiques en 2018, mais pas au-delà.

Le pagtron de PSA, Carlos Tavares, veut que la marque redevienne rentable d'ici trois ans. L'inquiétude porte sur l'emploi pour ce groupe de 38 000 salariés.