La programmation de la 30e édition des Eurockéennes de Belfort, organisées les 5, 6, 7 et 8 juillet, vient d'être dévoilée. 61 groupes sont attendus pendant quatre jours, contre 70 en 2017. À Queens of the stone age, Texas, Orelsan, Liam Gallagher déjà connus depuis quelques semaines s'ajoutent Eddy de Pretto, Portugal. The Man ou encore le local de l'étape, Pihpoh. Onze des artistes sont déjà venus à la presqu'île du Malsaucy, 25 % sont Français et une dizaine n'a pas encore fait d'album. Des découvertes, des coups de cœur et des surprises vont évidemment animer cette édition anniversaire. Le programmateur Vivien Bècle nous aide à affiner nos choix de concerts et nous glisse les découvertes à ne pas rater chaque jour.

Thierry Perrout, le directeur du conservatoire de Montbéliard, au cœur d’une polémique depuis plusieurs mois entre l'agglomération et la Ville de Montbéliard, est venu présenté le projet artistique du site pour les cinq prochaines années en conseil d’agglomération ce jeudi 29 mars.

Pour sa 9e édition, le festival Impétus reprend ses bonnes vieilles habitudes et investit la Poudrière de Belfort, le Moloco d’Audincourt et le Catering Café Music d’Héricourt pour trois soirées déjantées et rythmées, du 27 au 29 avril. Entre groupes confirmés, locaux et totalement surprenants, la programmation prépare de belles surprises et pas seulement musicales.

Pour fêter le lancement de L’Usine version 5 dimensions, l’équipe qui gère cet espace de co-working, au Techn'hom de Belfort, organise un festival pendant trois jours du 26 au 28 avril. Au programme: discussions autour du travail et de l’éducation, concerts et ateliers.

My Aire Urbaine présente l'agenda culturel de la semaine du 26 mars 2018.

My Aire Urbaine présente l'agenda culturel de la semaine du 19 mars 2018.

L’Odyssée du Cirque appelle à la participation des habitants de l’Aire urbaine, via un financement participatif, afin de déménager de Bavilliers vers la gare TGV, dans la ZAC des Tourelles de Morvillars.

Le festival des tumultes musicaux en ville, GéNéRiQ, débute ce mercredi 7 février à Mulhouse, Besançon, Dijon et dans l'Aire urbaine. Douze concerts sont programmés dans l'Aire urbaine, dont la plupart sont gratuits, tant dans une imprimerie, au Techn'Hom, au Bar Atteint, au musée d'art moderne donation Maurice-Jardot ou encore à la mairie de Belfort. Kem Lalot, le programmateur, livre ses cinq coups de cœur de l'édition 2018, la 11e du nom.

Le Belfortain Jérôme Wicky est traducteur de Comics. Il a aussi publié, l’été dernier, un essai sur Gō Nagai, le père de Goldorak. Il sera en dédicaces tout le week-end à l’occasion du Necronomi’Con et proposera une conférence sur le mangaka dimanche en fin de journée. Portrait d’une personnalité aussi discrète qu’étonnante.

Stéphane Laurent, enseignant à l'IUT Belfort-Montbéliard et responsable de la licence professionnelle Mosel, tournée vers l'événementiel, est le président de la convention geek généraliste Necrenomi'Con, organisée à l'AtraXion les 3 et 4 février. Il s'est prêté, pour My Aire Urbaine, au jeu du questionnaire (malhonnête) de Proust, version geek. Une manière de découvrir que tout le monde a une part de geek en lui. Films, jeux vidéo, littérature, dessins animés, bandes dessinées, jeux de société, la culture geek brasse large et fait partie intégrante de la culture populaire. Un portrait haut en couleurs, pop où on apprend qu'il aime Star wars, Dragon Ball Z, les Boomerangs et les séries d'Arte. Et qu'il rêve d'avoir les griffes de Wolverine.