Les premiers noms des artistes qui se produiront aux Eurockéennes 2019 vont être annoncés ce vendredi matin. La question de la prise en charge du dispositif de sécurité reste en suspens. Petit point sur la position de l'État, à l'occasion d'un point presse avec la préfète du Territoire de Belfort, Sophie Elizéon.

Le comique qui intervient dans l’émission Par Jupiter, sur France Inter, a passé deux jours sur le festival des Eurockéennes, avec trois amis. Un retour aux sources pour celui qui a vécu 12 ans en Haute-Saône, à Jussey, et qui est venu quelques fois, gamin, à la presqu’île du Malsaucy pour le festival. Rencontre autour d'une bière.

Christian Proust, en qualité de président du conseil général, est le créateur des Eurockéennes. Il revient sur la genèse du projet, les transformations du milieu culturel ou encore sur l'élection de Matthieu Pigasse comme président, en 2015. Son recul l'invite à être confiant dans l'avenir du festival.

Pierre, alias Pihpoh, 31 ans et originaire de Belfort, a joué sous le chapiteau de la Green Room ce vendredi soir. Une apothéose à la victoire de l’équipe de France pour cet artiste qui donne beaucoup aux autres.

Depuis 2010, Geneviève, originaire de Saône-et-Loire, n’a pas manqué une édition du festival belfortain. Un événement qu’elle a découvert quand l’une de ses filles s’est installée dans la cité du lion. Portrait haut en couleurs d'une mélomane qui ne manque pas d'humour.

Deux entreprises belfortaines ont développé un système permettant de capter un concert à 360°, sur scène, pour pouvoir le diffuser à des personnes empêchées, ne pouvant pas se rendre au festival, par l'intermédiaire de casque. La première captation s’est faite pendant le concert du Belfortain Pihpoh, ce vendredi.

L’artiste Guillaume Legros, alias Saype, a peint une fresque de 6 000 m2 dans les fossés de la citadelle de Belfort, au niveau de la porte de Brisach. Mais il n’en est pas resté là. Cet artiste du cru, biberonné aux Eurockéennes, a aussi fait un cadeau au festival qui célèbre en 2018 sa 30e édition. Une fresque, à proximité de la plage, a été façonnée pour rendre hommage au festival belfortain. Ouverture, ce jeudi soir, du festival.

Lors de l’édition 2017 des Eurockéennes, deux chercheurs, Emmanuel Négrier (CNRS) et Aurélien Djakouane (Nanterre), aidés par des professeurs et des étudiants de l’IUT de Belfort-Montbéliard, ont réalisé une vaste enquête sur l’aspect économique du festival.

Lors de l’édition 2017 des Eurockéennes, deux chercheurs, Emmanuel Négrier (CNRS) et Aurélien Djakouane (Nanterre), aidés par des professeurs et étudiants de l’IUT de Belfort-Montbéliard, ont réalisé une vaste enquête sur le public du festival.

Pour les 30 ans des Eurockéennes, 61 concerts sont programmés du 5 au 8 juillet sur la presqu'île du Malsaucy.