Lors de l’événement « Ça turbine » organisé place Corbis à Belfort, l’un des stands a retenu l’attention : Watt Elles. Quatre femmes ont abordé avec les visiteurs la question de l’industrie et des stéréotypes autour des femmes qui travaillent dans ce secteur. Le but : donner envie aux jeunes femmes de se lancer dans cette voie, pour rééquilibrer une filiale principalement masculine.

Il y avait une ambiance de fête d’anciens élèves à l’UTBM de Sévenans, ce mardi 29 août. À peine rentrés de vacances, les étudiants du master entrepreneuriat et technologique et industriel ont pu profiter de l’expérience d’anciens élèves qui ont lancé leurs entreprises.

L'ancienne gare routière de la rue de la Cavalerie, derrière la CCI de Belfort, doit être refait de fond en comble. Le coût de la rénovation est estimé à 200 000 €. Une collecte de fonds va être lancée pour aider au financement.

L’UTBM organise un exercice géant à l’Axone du 22 au 24 mai: le Crunch Time. Un exercice pendant lequel les étudiants doivent étudier des projets proposés par de nombreuses entreprises.

Guy Sémon, directeur général de Tag Heuer, est originaire de Montbéliard. En marge d'une visite au lycée Cuvier de Montbéliard, il a accordé une interview à My Aire Urbaine. Il livre une analyse sur les liens entre formations et entreprises et sur les atouts de l'Aire urbaine dans les échanges franco-suisses.

L' « École 2089 » de Besançon va assurer une permanence chaque jeudi à la chambre de commerce et d'industrie de Belfort. Elle sera assurée par Sandrine Décembre, Belfortaine qui intervient dans cette école.

Guy Sémon, directeur général de Tag Heuer, était l'invité vendredi du Club Affaires de l'Aire urbaine, dans le cadre de son partenariat avec le lycée Cuvier. Il parie que l'horlogerie a une carte à jouer sur la marché émergeant de la montre connectée.

Le ministère de l'Education nationale a publié les données et taux de réussite des lycées de la France entière. Zoom sur les établissements de l'Aire urbaine, pour le bac général.

Jean-Louis Saugier a créé la SàRL Colibrius en 2010. Cet ancien ingénieur Peugeot loue, adapte, commercialise et entretient des vélos adaptés pour les handicapés et des vélos thérapeutiques. Il réalise avec son fils des formations informatiques pour les handicapés. Aujourd'hui, il aimerait créer une franchise pour faire profiter de son expérience ceux qui voudraient se lancer dans ce domaine.

Le salon de l’automobile de Genève accueillera cette année encore un prototype de l’école Espera Sbarro de Montbéliard. Le fruit d'un travail collectif qui a démarré mi-novembre.