L’un des éléments de la réforme de la formation, approuvée au mois de septembre, concerne la mise en place d’un plan régional d’investissement dans les compétences, signé entre la Région et l’État. L’occasion de faire le point sur les politiques de formation de la Région Bourgogne-Franche-Comté avec Océane Charret-Godard, vice-présidente en charge de ce dossier.

L'Esta Ecole Supérieure des Technologies et des Affaires) organise une soirée networking sur le thème « dispositifs médicaux innovants », le mardi 27 novembre à 18h, dans l’amphithéatre de la CCI du Territoire de Belfort.
La conférence sera animée par la société Urgo Recherche avec l’intervention de Michel Lamoise, responsable Service Pilote, et Stéphane Auguste, responsable Pôle Conception. Elle se clôturera par 20 minutes de questions/réponses.
Les échanges se poursuivront ensuite autour d’un cocktail.
Inscription sur le site de l’ESTA : www.esta-groupe.fr/agenda 

Les intervenants présenteront deux dispositifs médicaux innovants :

Les pansements Urgo Start Plus et leur composé innovant dédié au traitement des plaies du pied diabétique, diminuant significativement le nombre de jours de traitement et ainsi le risque d’amputation.
Urgotouch , dispositif médical laser qui permet lors des opérations chirurgicales d’améliorer l’aspect et la cicatrisation des cicatrices issues des interventions.

Les conférenciers :
Michel Lamoise est ingénieur de recherche depuis 38 années au sein du groupe Urgo. Il a travaillé sur divers projets qui ont nécessité d’une part l’encadrement d’une petite équipe au sein du laboratoire de Recherche mais aussi son implication dans le cadre de projets européens et enfin des collaborations avec de nombreux partenaires industriels ou de Recherche .
Stéphane Auguste est ingénieur chimiste diplômé de l’ENSI de Caen. Il est également titulaire d’un PhD in polymer science de l’Université de Bradford (Angleterre). En 1993, il prend en charge la conception des adhésifs pour Urgo (Pansements) et Plasto (Automobile et Bricolage). Depuis 2003, il se consacre à la conception des dispositifs médicaux chez Urgo.

L'Ecole supérieure des techniques et des affaires (Esta) de Belfort a annoncé son retrait de Lyon et quelques nouveautés. Le point avec Laure Viellard, directrice de l'école de commerce belfortaine.

L'École Supérieure des Technologies et des Affaires officialise son désengagement de Lyon, lance une offre de formation continue. Laure Viellard, qui assurait l'intérim, est nommée directrice.

Un nouveau BTS a débuté au lycée professionnel des Huisselets, à Montbéliard : métiers de la mode et du vêtement. Déplacé depuis Besançon pour un souci de cohérence, l’adaptation se fait petit à petit pour les élèves comme pour les professeurs.

Voici deux ans, la fermeture envisagée du lycée professionnel Diderot (qui est en fait installé à Bavilliers) faisait réagir l'ensemble des politiques terrifortains. Ce lundi 3 septembre, la rentrée s'y est déroulée dans un contexte bien plus serein. Le proviseur espère même un développement de l'établissement vers les filières post-bac.

La médiathèque de Montbéliard et son secteur Jeunesse présentent, du 15 mai au 2 juin 2018, une exposition « A quoi ça sert de faire du latin ? C'est une langue morte ! »
Qui n'a jamais entendu ce cliché ? Ces élèves de 1ère ont voulu réagir et démontrer le contraire au travers de cette exposition. Un projet qui a permis de réunir les latinistes des lycées Germaine-Tillion de Montbéliard et Armand-Peugeot de Valentigney. Au cours de l'année scolaire, ils ont collaboré pour réaliser des panneaux et ont pu tisser des liens avec différents partenaires culturels du bassin de Montbéliard.
En partenariat avec la Région Bourgogne-Franche-Comté, Pays de Montbéliard Agglomération (Service animation du patrimoine), les musées et la médiathèque de Montbéliard, les lycées Armand-Peugeot et Germaine-Tillion, et le responsable des fouilles archéologiques sur le site de Mandeure, Pierre Mougin.
Renseignements auprès de la Médiathèque au 03 81 99 24 24.

Depuis une semaine, 24 étudiants de l’IUT de Belfort-Montbéliard découvrent la vie militaire à la caserne du 35e régiment d'infanterie de Belfort dans le cadre d’une semaine d’enseignement libre. Tir, cohésion d'équipe, exercices physiques… une semaine dans la vie d’un ou d’une militaire.

Fort du succès de sa 1ère édition en 2017, l’UTBM renouvelle l’UTBM Innovation Crunch Time ® et augmente sa durée de 3 à 4 jours. Du 22 au 25 mai , plus de 1 800 étudiant-es mettront en commun leurs compétences pour relever les défis les plus variés et apportent des solutions innovantes pour booster des projets industriels.

En quelques chiffres, l’UTBM Innovation Crunch Time ®, c'est:

  • 4 jours de challenge
  • 1800 étudiant-es ingénieur-es dans 7 spécialités
  • 60 entreprises partenaires
  • 150 projets technologiques dans 3 catégories
  • 40 conférences thématiques animées par les ingénieurs, des enseignants et des chefs d’entreprises
  • 100 coachs pro (industriels, académiques...) impliqués

Pour déposer un sujet, suivre ce lien : http://enquetes.utbm.fr/index.php/516488?lang=fr 

L'an dernier, le bassin d'emplois de Belfort-Montbéliard est repassé sous la barre des 10 % de demandeurs d'emplois. L'enquête sur les besoins de main d'œuvre en 2018 menée par Pôle emploi donne à penser que cette tendance va se confirmer cette année.