Le suspect a reconnu être l'auteur de huit incendies criminels, dont l'un d'un hangar lui appartenant, sur quatorze sinistres dénombrés dans son village depuis le 10 octobre 2013.

Deux suspects ont été interpellés lundi, en plus de trois personnes déjà interpellées en avril.

L'amiante était enterrée autour de la maison du dirigeant de la société, à Mélisey et aurait alors contaminé les sols et se serait déversé dans les eaux souterraines.

Les deux époux avaient préparé leurs habits d'enterrement.

Le braconnier présumé a été contrôlé dimanche dernier en train de poser des nasses à grenouilles dans l'étang d'une réserve du secteur de Lure.

Le jeudi 23 février, plus d’une centaine de personnes ont manifesté devant la préfecture de Vesoul pour protester contre l’éloignement de deux familles arméniennes. Ils ne contestent pas les décisions de justice, mais la façon de l'appliquer.

Jonathann Daval a avoué avoir tué son épouse Alexia, dont le corps avait été retrouvé fin octobre dans un bois en Haute-Saône, ont annoncé mardi ses avocats. Ce soir, la procureure confirme sa mise en examen et estime que "la mort a été donnée volontairement et non pas accidentellement".

Les enquêteurs ont entendu plus de 200 personnes depuis la découverte du corps. Ils ont effectué une perquisition ce lundi matin. Jonathann Daval a été placé en garde à vue.

Le conducteur de la voiture, âgé de 27 ans, est décédé.

Des violences avaient éclaté fin septembre à Vesoul. Neuf personnes ont été placées ce matin en garde à vue. Une dixième est encore recherchée.