Denis Bretey, bénévole à l’Atelier des Môles, photographie tous les concerts depuis 35 ans. Son œil et ses images sont la mémoire vivante du temple montbéliardais du rock. Une exposition retrace cette histoire à l’occasion des 35 ans de la salle.

Le 17 décembre 1983, le premier concert de l’Atelier des Môles résonnait à Montbéliard. 35 ans plus tard, l’histoire se poursuit. Une série de concerts célèbre cette pérennité au service du rock. Et une exposition retrace les plus beaux souvenirs. Plongée au cœur d’une salle sombre…

Retour aux sources pour le batteur et percussionniste Thomas Ballarini, à l’occasion du festival de jazz Be bop or be dead. C’est dans la cité du Lion que le Haut-Saônois a commencé à faire ses gammes. Rencontre.

La 4e édition du festival Be bop or be dead est programmée du 15 au 17 novembre. La démarche se veut fraîche, surprenante et créatrice. Le festival est une ode à la curiosité. Et les institutions culturelles de l’Aire urbaine ont bien ciblé cette chance.

Dans le cadre de sa politique culturelle et du soutien aux musiques actuelles, l’association Les Riffs du lion bénéficie d’une aide de 70 000 € de la Région Bourgogne - Franche-Comté pour le fonctionnement de La Poudrière.
Cette année, la nouvelle direction (arrivée l’an passé) développera son nouveau projet. Ce dernier intègre notamment une stratégie de diversification des publics avec une programmation construite de manière transversale, sous la forme de modules thématisés autour de concerts, d’ateliers ou encore de rencontres thématiques.  En 2018, La Poudrière portera individuellement une demande de labellisation S.M.A.C. (labellisation auparavant partagée avec Le Moloco).

(communiqué de la Région )

Le festival des tumultes musicaux en ville, GéNéRiQ, débute ce mercredi 7 février à Mulhouse, Besançon, Dijon et dans l'Aire urbaine. Douze concerts sont programmés dans l'Aire urbaine, dont la plupart sont gratuits, tant dans une imprimerie, au Techn'Hom, au Bar Atteint, au musée d'art moderne donation Maurice-Jardot ou encore à la mairie de Belfort. Kem Lalot, le programmateur, livre ses cinq coups de cœur de l'édition 2018, la 11e du nom.


Le festival GéNériQ vient de dévoiler sa programmation 2018. cette année, il passera par le site Psa de Sochaux.

Créée par les Montbéliardais Awa Girard et son mari, Benoit, la plateforme de streaming Deedo est en ligne depuis quelques jours. Fans de musique africaine, retenez l'adresse : www.deedo.io

Dix-neuf autres candidats de dix nationalités différentes, sélectionnés parmi 280 prétendants, s'affrontaient lors du 55e concours des jeunes chefs d'orchestre de Besançon. Le deuxième du concours est français.

Environ trente concerts de musique classique, de jazz et de musiques du monde sont programmés du 8 au 23 septembre. Le festival sera aussi marqué par le 55e concours international de chefs d'orchestres.