La ligne à grande vitesse Rhin-Rhône est un axe important de l’économie locale et nationale. Aujourd’hui, elle reste pourtant déficitaire et donc en danger. C’est dans l’optique de renforcer le dynamisme et l’attractivité des régions concernées qu’a été conçu par l’Association Trans Europe TGV un livre blanc où sont répertoriées 30 propositions afin d’exploiter tout le potentiel du TGV Rhin-Rhône.

Après des années de guerre politique et des mois de travaux, le projet de Transport à haut niveau de service (THNS) devrait voir le jour en janvier 2019. Le centre de Montbéliard est actuellement le plus concerné par les travaux, mais les élus promettent un véritable changement pour la mobilité dans le pays de Montbéliard. Ailleurs dans l'agglo, les travaux touchent, quant à eux, à leur fin.

Après deux ans de travaux, la nouvelle voie est posée et les poteaux caténaires sont en place.

La Région Bourgogne-Bourgogne-Franche-Comté a mis en place une simplification des tarifs pour l'utilisation des TER (Transport express régionaux) ainsi que des réductions pour les jeunes, les familles, les groupes... Un pari risqué au cœur d'un projet, plus global. Le point.

Après une arrivée mouvementée au mois de juin, le nouveau délégataire transport de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) Moventis (filiale locale de Marfina-Moventia), a lancé ses horaires d'hiver et se prépare pour sa première rentrée. Rencontre avec le directeur de la filiale du Pays de Montbéliard, Grégory Carmona. Il évoque les doutes du départ, cette rentrée et les projets futurs du groupe.

Dans la continuité de l’accord Alstom-Etat afin d’octobre 2016, des travaux ont été engagés sur la voie 51 à Belfort, voie qui permettra de joindre les lignes du réseau national aux ateliers Alstom.

Depuis le 1er juin c’est officiel: Keolis délégataire historique aux transports dans le Pays de Montbéliard sera remplacé le 1er juillet par le groupe Moventia-Marfina, et sa filiale locale Moventis.

Un conseil extraordinaire a été organisé au siège de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) ce jeudi 1er juin pour décider du futur de l'exploitation des transports en commun de l'agglomération. Le groupe Moventia-Marfina a remporté l'appel d'offre de cette délégation de service public qui commence le 1er juillet. Une information révélée la semaine dernière par My Aire Urbaine. À une large majorité, les élus ont voté en faveur de ce choix jeudi soir. Le groupe barcelonais, qui exploite aussi les Velib' à Paris, prend donc la place du prestataire historique Keolis - Pays de Montbéliard. Reportage.

Ce jeudi 1er juin est un jour crucial pour les employés de Keolis Pays de Montbéliard, groupe qui s’occupe des transports dans l’agglomération. En effet, c’est ce soir que les élus de PMA officialiseront l’attribution des droits d’exploitation pour la période 2017-2023. Inquiets pour leurs emplois, les salariés ont donc décidé de ne pas travailler aujourd’hui.