Un vaste plan de rénovation des gymnases des collèges est lancé par le Département. Notamment celui de Danjoutin. Une convention a été signée entre les élus pour valider la participation du conseil départemental.

Pays de Montbéliard Agglomération a approuvé, jeudi 22 novembre, le principe de cession des 32 ha de terrain de l’ancien collège Brossolette à l’Adapei, pour un montant de 600 000 euros.

Présentation du projet de logements qui prendra place au début de l’avenue Jean-Jaurès, à la place de l’ancien hôpital de Belfort. Situés en bordure du square Lechten, ces logements devraient remettre un peu de végétation dans le centre-ville de Belfort tout en proposant une offre pertinente de logements. Décryptage.

Le Grand Belfort propose aux propriétaires des quartiers Belfort-Nord et Jean-Jaurès un accompagnement technique et financier pour réaliser des travaux dans leurs logements.

François Klotz, architecte de formation, a pris ses fonctions début novembre. Il aura pour mission de travailler de façon transversale avec les différents partenaires, mais aussi sur différents dossiers de revitalisation du centre de Montbéliard qui vont au-delà du commerce.

Le 6 avril, la Ville de Belfort a amendé la modification du plan local d’urbanisme (PLU) aux abords de l’étang des Forges, dans le cadre du réaménagement de l'ancienne laiterie. Après des années de discussions avec les riverains, il semblait qu’un compromis avait été trouvé. Non, puisque l’association des riverains vient de déposer un recours en justice contre la Ville, à la suite de la modification PLU. Elle demande tout simplement l’annulation de cette décision.

L'adoption du plan local d'urbanisme lors du dernier conseil municipal de Belfort a ravivé les craintes du collectif des riverains de l'étang des Forges. Il vient de demander le classement d'une partie du site de la laiterie à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

La Chambre de commerce et d'industrie de Belfort a lancé en avril 2016 un groupe de réflexion sur le devenir du site de l'hôpital de Belfort et sur le développement autour du nouvel hôpital. 42 propositions en sont issues, dont l'idée d'un téléphérique et d'un parc expo.

L'agence de l'eau Rhône-Méditerranée-Corse finance à hauteur de 40 % le projet d'aménagement des berges de la Savoureuse à Belfort. Ce projet, qui devrait permettre à la rivière de retrouver une certaine qualité écologique, implique des aménagements respectant le cheminement de l'eau et encourageant la diversification de la flore fluviale.