Don de sang: un challenge pour le don de sang de Belfort

L’établissement français du sang (EFS) invite les organismes de Belfort et son agglomération à constituer leur équipe et à se défier pour sauver des vies : l'EFS organise un « challenge pour le don », du 20 au 24 mars à la Maison du don (Accès : ligne 2, arrêt CFA; parking réservé aux donneurs). En 2017, 256 donneurs avaient participé à cette opération.

Le challenge pour le don de sang offre l’opportunité aux structures locales (entreprises, associations, clubs sportifs, et même groupes d’amis,…) de fédérer, se mobiliser en groupe autour d’une action solidaire et citoyenne. Chacun peut inscrire une équipe et solliciter son entourage (collègues, clients, amis, famille,…) à venir donner son sang à la Maison du don de Belfort du 20 au 24 mars. L’objectif pour les équipes participantes ? Se distinguer dans une des trois catégories : celle qui réunit le plus de donneurs, celle qui réunit le plus de nouveaux donneurs et celle qui recrute le plus jeune donneur !
À l’issue du challenge, une réception sera organisée à la Maison du don pour annoncer les lauréats et remercier l’ensemble des participants.
À l’occasion du challenge, une borne à selfie sera installée à la Maison du don afin de pouvoir repartir avec la photo de son équipe.
Modalité d’inscription et participation :

  1.  Inscrivez votre équipe en envoyant un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par tel au 03 81 61 57 04. L’EFS enverra à chaque capitaine d’équipe les supports de communication pour inciter le plus grand nombre de donneurs à participer.
  2. Mobilisez votre entourage à venir donner du sang
  3.  Venez donner votre sang du 20 au 24 mars à la Maison du don de Belfort en annonçant l’équipe représentée : Maison du don de Belfort : ZAC de la Justice, 90 rue René-Cassin
  • Mardi et jeudi de 8 h 30 à 18 h
  • Mercredi et vendredi de 8 h 30 à 16 h 30
  • Samedi de 8 h à 12 h

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.