Grand Froid : des places d'hébergement supplémentaires à Montbéliard, Besançon et Pontarlier

En raison des températures négatives annoncées pour les prochains jours, le préfet du Doubs a décidé de « mobiliser 8 places d’hébergement supplémentaires à Besançon en abri de nuit, ainsi que 2 à 3 places à Pontarlier et Montbéliard, afin qu’aucune personne nécessitant un hébergement d’urgence ne reste sans abri.
Le nombre de places sera si besoin ajusté en fonction de la demande, des signalements des veilles mobiles et du numéro "115".
Un dispositif de veille sociale existe tout au long de l'année pour les personnes sans domicile. Il est mis en oeuvre par le Service Intégré d'Accueil et d'Orientation (SIAO). Ce service gère la plate-forme téléphonique du numéro de téléphone « le 115 » que chacun peut appeler 24h/24 toute l'année pour faire part d'une situation de détresse.
Des veilles mobiles dites « maraudes » sont renforcées en hiver sur Besançon, Pontarlier et mises en place sur Montbéliard.
Pour assurer une réponse la plus adéquate possible, quatre accueils de jour sont ouverts : 2 sur Besançon, 1 à Montbéliard et 1 à Pontarlier ainsi que des sites de restauration sociale.
Pour répondre aux demandes, le département du Doubs dispose de manière pérenne de places d'hébergement d’urgence.
Pendant la période hivernale (du 1er novembre au 31 mars), un renforcement des dispositifs est assuré. Ainsi, 20 places supplémentaires sont mobilisées.
La direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), les services de secours, les collectivités locales et les associations sont fortement mobilisés au service des publics fragiles durant cette période.
Pour rappel : toutes les demandes d’hébergement d’urgence sont à solliciter auprès du « 115 ». »
(communiqué de presse de la préfecture du Doubs)

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.