Emissions des diesel: Faurecia prend le contrôle d'une société danoise DR

Emissions des diesel: Faurecia prend le contrôle d'une société danoise

Faurecia est intéressé notamment par un dispositif de contrôle de l'amoniac pour éliminer les oxydes d'azote des moteurs diesels.

L'équipementier automobile français Faurecia a annoncé mardi avoir pris le contrôle de la société danoise Amminex, spécialiste du traitement d'émissions polluantes des moteurs diesel dont il détenait déjà 42%. Faurecia, lui-même contrôlé par le groupe PSA, a "augmenté à 91,5%, via un achat d'actions, sa participation" dans Amminex, a précisé l'entreprise dans un communiqué.

Amminex "a développé un système de stockage et de diffusion d'ammoniac" pour éliminer les oxydes d'azote (NOx) sur les moteurs diesel, a rappelé Faurecia, qui vise en particulier avec ce dispositif les flottes de véhicules de transport urbain, y compris en équipant en après-vente les véhicules des parcs roulants actuels.

Baptisé ASDS, ce système consiste en des cartouches contenant un matériau solide, et s'avère selon Faurecia deux fois plus léger que les réservoirs d'"AdBlue" couramment associés à la réduction des NOx par processus chimique. Faurecia n'a pas donné de détails sur le nouveau montant investi. En 2011, il avait acquitté 19,6 millions d'euros pour prendre 21,2% d'Amminex, qui compte actuellement 50 salariés.

Faurecia a dit cette année viser une croissance annuelle de 6% de son chiffre d'affaires d'ici à 2018 en se concentrant sur des produits de haute technologie à forte marge.

Entre autres opérations, l'entreprise est entrée la semaine dernière en négociations exclusives pour acquérir la division automobile de la société Parrot afin de "développer les applications et plateformes pour véhicules connectés".

Bernard  Piexi

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.