Le nouveau contrat ne touche pas directement le site de Belfort. Le nouveau contrat ne touche pas directement le site de Belfort. (© MyAireUrbaine)

Alstom va fournir des automatismes au métro de Lyon pour 91 millions d'euros

La fabrication et l'installation seront assurés par les sites de Villeurbanne et Saint-Ouen.

Alstom a annoncé mardi avoir remporté un contrat de 91 millions d'euros pour la fourniture des nouveaux automatismes des lignes B et D du métro de Lyon.

Le contrat, passé dans le cadre du programme "Avenir Métro 2020" du Sytral, le syndicat mixte des transports pour le Rhône de l'agglomération lyonnaise, "vise à accroître la capacité de transport des lignes A, B et D du métro de Lyon, pour faire face à l'augmentation de la fréquentation, estimée à 30% dans les prochaines années", ajoute Alstom.

La première mise en service automatique de la ligne B est prévue fin 2019 tandis que le basculement vers les nouveaux automatismes de la ligne D devrait intervenir mi-2023, précise le groupe.

Via le système de signalisation Urbalis 400, qui est déjà en service dans 15 pays sur environ 80 lignes de métros dans le monde, "le métro lyonnais bénéficiera d'un système éprouvé et continuellement enrichi (ordinateurs de bord équipés des dernières technologies, calculateurs sécuritaires et disponibles à plus de 99%, chaîne de localisation par balises...)", note le communiqué.

La fabrication et l'installation de ces nouveaux automatismes seront assurées par deux sites du groupe en France: Villeurbanne et Saint-Ouen.

Alstom avait déjà annoncé fin octobre avoir remporté, toujours dans le cadre du programme "Avenir Métro 2020", un contrat de 140 millions d'euros pour la fourniture de 30 rames de métro de nouvelle génération à la métropole de Lyon.

(Source : AFP)

 

Bernard  Piexi

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.