Fusion Alstom-Siemens: l'Etat visé par une plainte pénale d'Anticor pour "négligence"

Les services de l'Etat sont visés par une plainte pour avoir fait preuve de "négligence" en renonçant au bénéfice d'au moins 350 millions d'euros au moment de la prise de contrôle du groupe français Alstom par l'Allemand Siemens, a-t-on appris mardi auprès de l'association Anticor. Comme l'a révélé Le Canard enchaîné, cette plainte transmise par l'association anti-corruption au parquet national financier porte sur la décision du gouvernement de renoncer à son droit d'acheter des actions Alstom représentant 20% du capital, apprend on de même source.

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.