Le film 500M800M a été primé au festival des cinémas d'Asie de Vesoul. Le film 500M800M a été primé au festival des cinémas d'Asie de Vesoul. DR

Vesoul: le Festival des cinémas d'Asie prime un film chinois sur l'enfant unique

 Le Festival international des cinémas d'Asie (FICA) de Vesoul s'est achevé ce mardi soir. Il prime un film qui dénonce la politique de l'enfant unique en Chine.

Le festival international des cinémas d'Asie (FICA) de Vesoul a décerné ce mardi soir son Cyclo d'Or au film chinois "500M800M" de Yao Tian, qui raconte le destin d'une femme obligée d'avorter à cause de la politique de l'enfant unique.

Le jury, présidé par la réalisatrice iranienne Rakhshan Bani-Etemad, a décerné sa plus prestigieuse récompense à "500M800M", choisi parmi neuf films inédits en compétition, en raison de "la sensibilité et de l'authenticité de la représentation du courage des montagnards par le réalisateur", selon un communiqué.

Le film de Yao Tian raconte l'histoire de Hong Fen, une femme enceinte qui quitte son village, à 800m d'altitude, pour une ville en contrebas, où sa fille de 8 ans va pouvoir fréquenter l'école. Mais en Chine, la politique de l'enfant unique n'autorise un deuxième enfant qu'aux familles habitant à plus de 800m d'altitude et les fonctionnaires du Planning familial veulent l'obliger à avorter.

Depuis le 1er janvier 2016, la loi a changé, autorisant désormais tous les couples chinois à avoir deux enfants.

Le Grand prix du jury international a été décerné à "Being Born", du réalisateur iranien Mohsen Abdolvahab, qui traite également de l'avortement, et pointe avec "délicatesse", selon le jury, "les enjeux des sociétés contemporaines"

Le film du Japonais Harumoto Yujiro, "Going the distance", une histoire d'amour et d'argent, a obtenu le Prix du jury international pour son "questionnement sur les limites de l'amitié et l'engagement moral", et le Prix du jury NETPAC (Network for the promotion of asian cinema) pour "la justesse de son discours, la maîtrise de la grammaire cinématographique, sa juste analyse des relations entre jeunes".

Le Prix du public du film de fiction et le Prix du jury lycéens ont récompensé The Dark Wind, de l'Irakien Hussein Hassan. Cette histoire d'amour entre deux membres de la communauté yézidie, alors que l'organisation Etat islamique (EI) s'empare de leur village, au Kurdistan irakien, était diffusée pour la première fois en France dans le cadre du festival.

Cette 23e édition du festival a attiré environ 31000 visiteurs du 7 au 14 février. Créé en 1995 par un couple de documentalistes, Jean-Marc et Martine Thérouanne, le FICA est le plus ancien festival d'Europe consacré au cinéma asiatique, et le plus fréquenté.

(Source: AFP)

 

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.