L’organisation, à Montbéliard, de l’Euro féminin de handball permet de questionner la pratique sportive féminine, l’égalité entre homme et femme dans cet univers ou appréhender la réalité de cette pratique, notamment économique. Décryptage avec Aurélie Bresson, une Luronne, qui a créé en 2015 le magazine Les Sportives.

L’un des éléments de la réforme de la formation, approuvée au mois de septembre, concerne la mise en place d’un plan régional d’investissement dans les compétences, signé entre la Région et l’État. L’occasion de faire le point sur les politiques de formation de la Région Bourgogne-Franche-Comté avec Océane Charret-Godard, vice-présidente en charge de ce dossier.

En ce 17 novembre, My Aire Urbaine vous aide à éviter les bouchons et les blocages. Zoomez sur la carte pour voir votre trajet, entrez une adresse pour voir les blocages des Gilets jaunes près de votre position.

Le FC Sochaux change d'entraîneur: deux communiqués successifs ont annoncé ce dimanche soir l'éviction de Manuel Aira et la nomination d'Omar Daf, ancien joueur du club et éducateur au centre de formation.

Le sénateur du Territoire de Belfort, Cédirc Perrin, demande au propriétaire, M. Wing-Sang-Li « de vendre le club avant qu’il ne soit trop tard ».

La gendarmerie est intervenue ce matin au péage de Fontaine, sur l'A36, pour évacuer les Gilets jaunes qui bloquaient l'autoroute depuis ce week-end. Le trafic reprend tranquillement (MAJ à 11h40).

Jeunes et moins jeunes. Hommes ou femmes. Actifs ou retraités. Privilégiés ou précaires. Novices ou rompus aux manifestations… Les profils de ceux que l’on appelle dorénavant les Gilets jaunes sont divers et variés. Mais unis par le mouvement. Reportage.

Les habitants de l’Aire urbaine ont vécu des déplacements compliqués ce samedi matin. La manifestation a provoqué d'importants ralentissements dans de nombreuses communes et l’A36 était quasiment inaccessible entre l'échangeur de Danjoutin et celui des Glacis, dans le Territoire de Belfort. Mais malgré toutes les difficultés, il ne semble pas qu’il y ait une animosité envers les manifestants.

Revendications multiples. Caisse de résonance des réseaux sociaux. Manifestations dispersées. Entre fermeté, pédagogie et respect du droit à manifester, l’État appréhende ces nouvelles formes de mobilisation. Dix sont attendues samedi dans l’Aire urbaine, avec un trafic très perturbé sur l’A 36.

Retour aux sources pour le batteur et percussionniste Thomas Ballarini, à l’occasion du festival de jazz Be bop or be dead. C’est dans la cité du Lion que le Haut-Saônois a commencé à faire ses gammes. Rencontre.

La 4e édition du festival Be bop or be dead est programmée du 15 au 17 novembre. La démarche se veut fraîche, surprenante et créatrice. Le festival est une ode à la curiosité. Et les institutions culturelles de l’Aire urbaine ont bien ciblé cette chance.