L'accord de vente de la partie énergie d'Alstom était assortie d'un engagement de création de 1 000 emplois. Il est aujourd'hui acquis que cet objectif ne sera pas atteint, ce qui ouvre droit à pénalités à l'encontre du consortium américain. Ces millions attisent les convoitises. Mais pour quoi faire ?

Médecins généralistes et spécialistes désertent le nord Franche-Comté et une concurrence s’installe entre communes : celui qui offrira le plus d’avantages aura droit à son médecin ! Pourtant, quelques initiatives existent dans l'Aire urbaine.

Le semi-marathon du nord Franche-Comté, "Le Lion" aura lieu le dimanche 23 septembre, pour la 35e fois. Coureur du dimanche, champion international, ou simple spectateur, la course est l’un des événements sportifs les plus fédérateurs de la région.

La question du financement de la sécurité autour des Eurockéennes avait fait débat en juin. La préfecture se montre optimiste quant à un accord pour l'édition 2019. Mais le directeur des Eurockéennes, s'il est d'accord sur le dispositif prévu, reste réticent sur l'engagement financier : considérer les Eurocks comme une manifestation à but lucratif aurait de fortes conséquences.

La sécheresse affecte durement les agriculteurs du nord Franche-Comté. Récolte et production n’ont pas été au niveau et une pénurie de fourrage est attendue au cours de l’hiver provoquant une hausse des prix du foin et de la paille.

La préfète du Territoire de Belfort a rendu visite à la société Hendrickson, à Châtenois-les-Forges, pour un contrôle de sa consommation d’eau. Après le passage au niveau de crise concernant la sécheresse, ces contrôles devraient s’intensifier pour les entreprises du Territoire.

Voici deux ans, la fermeture envisagée du lycée professionnel Diderot (qui est en fait installé à Bavilliers) faisait réagir l'ensemble des politiques terrifortains. Ce lundi 3 septembre, la rentrée s'y est déroulée dans un contexte bien plus serein. Le proviseur espère même un développement de l'établissement vers les filières post-bac.

Un jeune entrepreneur lance une marque de montres dont 86 % des composants sont fabriqués en France dans treize entreprises françaises. Sept d'entre elles sont franc-comtoises.

Selon le tribunal , "l'atteinte portée par l'arrêté litigieux à la liberté d'aider autrui dans un but humanitaire n'est, ni suffisamment grave, ni manifestement illégale" pour justifier son annulation.

La production de boîtes de vitesse ne suit par à Valenciennes: le site de Sochaux est contraint de suspendre la production de 308 ce mardi 28 août.

Michel Neugnot, premier vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Emmanuel Guigon, directeur régional adjoint de SNCF Mobilités, ont présenté, ce lundi 20 août, à la gare de Dijon-Ville, des offres promotionnelles pour ré-inciter les usagers à prendre le TER.