Le supporter-club du FCSM est le plus ancien club de supporters de France. Le supporter-club du FCSM est le plus ancien club de supporters de France. (©My Aire Urbaine – Simon Vermot Desroches)

Foot : le plus vieux club de supporters de France est Sochalien !

Aux cotés des joueurs depuis ses premières années, le supporter-club du FCSM est la plus ancienne association de supporters de France. Au rythme de club amateur puis professionnel, des déplacements, des grands matchs, l’actuel président Jean-François Bonnet revient sur une histoire de 87 années.

S’il a perdu de sa superbe depuis la descente en Ligue 2, avec beaucoup moins d’adhérents, le supporter-club du FCSM n’en a pas moins perdu de son prestige. Et pour cause, du haut de ses 87 ans, il s’affiche aujourd’hui comme le doyen des associations de supporters de France. Et son président, Jean-François Bonnet, n’en est pas peu fier : « Désormais, on voit même les enfants et les petits-enfants des membres qui étaient là il y a quelques décennies. »

Peugeot, d’abord pour les ouvriers

Sous l’impulsion du constructeur Peugeot, qui vient de lancer la 201, est créé le 16 février 1931 le supporter-club. Créer du lien social entre l’entreprise et le club, rapprocher les employés de l’entreprise, offrir du spectacle aux salariés sont autant de raisons de développer ce programme. « Seuls les employés du groupe pouvaient adhérer à l’époque », rappelle Jean-François Bonnet. Un principe qui ne sera remise en cause que 70 années plus tard, au début des années 2000. L’ambiance lors des matchs est alors assurée par l’harmonie Peugeot, l’orchestre de l’usine. « Bien sûr, à l’époque, les déplacements n’étaient pas aussi bien organisés que ce que l’on peut voir aujourd’hui », sourit le président. Fabien Dorier, dans son ouvrage Le Football-Club Sochaux-Montbéliard en 90 dates, assure cependant que des centaines de supporters avaient fait le déplacement vers Strasbourg où se jouaient le match décisif pour le titre de 1935, remporté par les Sochaliens.

Les supporters fidèles aux grands rendez-vous

Après ce titre, le supporter-club n’a de cesse de faire vivre la passion du football. Dans les années 1970, il a même son droit de parole concernant le recrutement et le style de jeu à adopter. Cette mobilisation autour du club n'a été interrompue au XXe siècle que pendant la Seconde Guerre mondiale. Sinon, le club de supporters vivait au rythme des matchs dans le stade de la Forge, puis au stade Bonal et lors des déplacements pour les derbys de l’est de la France, contre Strasbourg ou Metz par exemple. « Les grands matchs ont toujours réussi à mobiliser. Même dans la défaite, il y avait un certain engouement, par exemple lors de la coupe de France 1988, où l’on perd en finale contre Metz. Malgré la défaite, cela reste de grands moments », confie le président. L’apogée arrivera pourtant encore plus tard, lorsque de retour en Division 1, le FC Sochaux-Montbéliard fera rêver la France par son jeu et ira titillé les meilleurs clubs européens. Le supporter-club compte alors 1 500 membres. De retour en Ligue 2, ils ne sont aujourd’hui qu'à peine 800 membres.

Au départ réservé aux ouvriers de Peugeot, le club compte aujourd’hui des membres disséminés dans toute la France. Sûrement sa plus belle victoire.

Simon Vermot-Desroches

Le spécialiste Afrique de la rédaction ! Ce n'est pas forcément l'atout n°1 pour traiter de l'Aire urbaine, mais la curiosité de ce journaliste n'a d'égal que son goût pour les choses bien faites.