La pollution persiste dans l'Aire urbaine. Les mesures de restriction en place depuis lundi sont reconduites. La pollution persiste dans l'Aire urbaine. Les mesures de restriction en place depuis lundi sont reconduites. (© Atmo Franche-Comté))

Aire urbaine: 5e jour d'alerte à la pollution

Les mesures de restriction de vitesse sur les principaux axes routiers sont reconduites pour ce vendredi. La pollution persiste, mais une amélioration pourrait intervenir ces prochains jours.

« Les concentrations en particules fines restent élevées sur la région, indique Atmo Franche-Comté dans un communiqué. La qualité de l'air sera une nouvelle fois mauvaise sur le territoire aujourd'hui. Malgré une baisse des concentrations qui s’amorce demain [vendredi], les niveaux devraient rester au-dessus du seuil de 50 μg/m3 sur la plupart des agglomérations, en particulier celles de Montbéliard, de Belfort, de Vesoul, de Dole et de Besançon.  Du fait de risques encore importants de population exposée à des niveaux dépassant les 50 μg/m3 pour la journée de demain, les procédures d'alerte sont maintenues sur les 4 secteurs. Plus d'informations sur les sites internet des Préfectures concernées.  Les changements de conditions météorologiques annoncés dans les jours à venir pourraient être synonymes d’une amélioration franche de la situation « 

Restrictions reconduites

Les mesures préfectorales sont donc reconduites. Elles portent notamment sur une limitation de vitesse de 20 km/h par rapport aux limitations habituelles. Voici un rappel de ces restrictions :

  • la vitesse maximale autorisée sur l’autoroute A36 est abaissée de 20 km/h, pour tous les véhicules y compris les poids lourds.
  • dès lors que la limitation existante est supérieure ou égale à 80 km/h,la vitesse est limitée à 70 km/h sur tous les axes routiers du département.
  • l’utilisation du bois et ses dérivés comme chauffage d’appoint ou d’agrément dans tous les logements, dès lors qu’il n’est pas une source indispensable de chauffage, est interdite.
  • les installations classées pour la protection de l’environnement doivent contrôler le bon fonctionnement des installations de filtration et reporter les opérations de maintenance émettrices de particules, d'oxydes d'azote ou de composés organiques volatiles
  • le brûlage des déchets verts à l’air libre est totalement interdit : suspension des éventuelles dérogations pour raisons phytosanitaires ou agronomiques.

Par ailleurs, le préfet du Territoire de Belfort recommande de pratiquer le covoiturage et de favoriser les déplacements en transports en commun.

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.