Le site d'Alstom Belfort pourra devenir un centre européen de maintenance ferroviaire. Le site d'Alstom Belfort pourra devenir un centre européen de maintenance ferroviaire. (© MyAireUrbaine - Archives - P.-Y.R.)

Belfort : l'électrification de la voie d'essai Alstom débutera cet été

La convention de financement a été signée cet après-midi. La modernisation de la voie d'essai doit permettre au site d'Alstom de devenir centre européen de maintenance ferroviaire. 

Le site Alstom de Belfort a lancé lundi la modernisation de sa voie d'essais, "première concrétisation" du plan de sauvetage du site belfortain qui "reste d'actualité", ont assuré l'Etat et les élus locaux. L'Etat, les collectivités locales, SNCF Réseau et Alstom ont signé lundi à Belfort la convention de financement de l'électrification de la voie d'essais de l'usine, qui permettra de faire de ce site le centre européen de maintenance ferroviaire.

La création de ce centre faisait partie du plan de sauvegarde de l'usine annoncé par l'Etat en octobre dernier pour éviter le déménagement en Alsace du site historique du constructeur ferroviaire, qui emploie plus de 400 personnes à Belfort.

Ces travaux, qui se dérouleront de l'été à la fin de l'année 2017, constituent la "première concrétisation" du plan de sauvetage du site, a estimé Hugues Besancenot, préfet du Territoire de Belfort.

L'électrification permettra d'acheminer par voie ferrée des locomotives et des TGV entre la gare SNCF de Belfort et l'usine Alstom, et de réaliser des essais techniques à une vitesse de 60 km/h, a précisé SNCF Réseau.

L'opération représente un investissement de 852.000 euros financés par les signataires, a précisé SNCF Réseau dans un communiqué de presse.

"Le projet prévoit la modernisation de la voie d’essais qui facilitera l’accès des locomotives et des TGV entre le réseau ferré national et le site industriel, et permettra de réaliser des essais techniques à 60 km/h. Ces travaux consisteront à électrifier la voie d’essais de 850 mètres, qui sera pilotée à compter de mai 2019 par le Poste d’Aiguillage Informatisé de Belfort (en cours de construction) ; mettre aux normes la voie pour des circulations des trains à 60 km/h ; mettre en place un système électrique en quatre tensions sur la voie 55 afin de réaliser les essais de captage de courant lors de la maintenance des TGV,"indique également le communiqué.

(Avec AFP)

 

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.