Clairvaux-les-Lacs ne peut recevoir Marine Le Pen en meeting. Clairvaux-les-Lacs ne peut recevoir Marine Le Pen en meeting. (Copie d'écran - Google Maps)

Jura: pas de salle pour Marine Le Pen

Craignant un afflux de public dans la salle de 600 places de sa commune, le maire de Clairvaux-les-Lacs a annulé sa mise à disposition pour un meeting de la présidentielle.

Le maire de Clairvaux-les-Lacs, petite commune du Jura qui devait accueillir vendredi un meeting de Marine Le Pen a annulé la mise à disposition de la salle pour des "raisons de sécurité", a-t-il indiqué ce mardi.

"D'un point de vue de la sécurité, notre petite commune de 1500 habitants ne peut pas accueillir le meeting d'une personne présidentiable comme Marine Le Pen, qui attirera peut-être 1500 à 2000 personnes", a expliqué Alain Panseri (sans étiquette), confirmant des informations du quotidien Le Progrès

"Ma réaction serait la même pour toutes les personnes présidentiables comme elle".

Le 1er février, la mairie de cette petite ville à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Lons-le-Saunier avait loué la salle à une "personne individuelle pour une réunion politique publique", a ajouté le maire, qui explique n'avoir appris qu'une semaine plus tard qu'il s'agissait d'un meeting de la candidate du Front national à l'élection présidentielle.

"La jauge maximale de notre salle est de 600 personnes, donc il risque d'y avoir beaucoup de gens dehors", a-t-il encore dit, ajoutant que des appels à contre-manifester étaient apparus sur les réseaux sociaux.

"S'il y a 600 personnes venues pour Marine Le Pen à l'extérieur d'une salle trop petite, et ne serait-ce que 300 personnes venues contre-manifester, je crains le pire", a ajouté M. Panseri, "en tant que maire je dois assurer la sécurité des biens et des personnes".

En soirée, David Rachline, le directeur de campagne de Marine Le Pen, a expliqué qu'un "débat" avec la mairie avait lieu, sans plus de détails.

(Source : AFP)

 

Bernard  Piexi

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.