Le Moloco et le théâtre de marionnettes de Belfort proposent un show exceptionnel le 30 mars, avec la venue des Puppetmastaz. Le Moloco et le théâtre de marionnettes de Belfort proposent un show exceptionnel le 30 mars, avec la venue des Puppetmastaz. DR

Avec les Puppetmastaz, les marionnettes débarquent au Moloco

Le Moloco et le théâtre de marionnettes de Belfort proposent un concert exceptionnel le jeudi 30 mars : un show des Berlinois des Puppetmastaz. Du hip hop interprété par des marionnettes.

« C'est détonnant par rapport à notre programmation habituelle. » Ces propos de Sandrine Fallacara, responsable de la communication et des relations publiques du théâtre de marionnettes de Belfort (TMB), sont éloquents. Un théâtre de marionnettes proposant une affiche musicale est en effet chose rare. La structure belfortaine s'est donc associée au Moloco pour proposer ce show des Puppetmastaz qui allie l'art des marionnettes à l'esthétique du hip hop. D'habitude, le théâtre propose des spectacles de marionnettes, notamment pour les enfants. Mais il s'attache aussi à éduquer le public adulte à cette performance séculaire. « On doit créer des ponts », confie-t-elle. Rien de mieux alors que de solliciter les artistes de renoms que sont les Puppetmastaz, un groupe qui s'est révélé dans les années 2000 et qui anime depuis la scène européenne. Ils se sont même déjà produits à La Poudrière, en 2007. La musique et le hip hop « sont donc la porte d'entrée des adultes à l'univers des marionnettes ». Une porte d'entrée d'autant plus intéressante que le public de l'Aire urbaine est sensible à la musique.

« Ils ont un double boulot de manipulation et de chant »

Sur scène, les MC des Puppetmastaz sont cachés derrières leur platine, évidemment, mais surtout derrière un castelet – celui de Guignol – aux dimensions gigantesques. S'agitent alors sur scène des marionnettes, comme une continuité des artistes cachés juste derrière, qui les mettent en mouvement et font bouger leur bouche. Oui, oui ! Le gangstoy band est bien composé de marionnettes. « Et ils ne font pas de play back, sourit David Demange, le directeur du Moloco. Ils ont un double boulot de manipulation et de chant. »

D'autres groupes de musique ont, sur des projets épisodiques, associés les marionnettes à leurs performances. Mais aucun groupe n'est allé aussi loin. Ce ne sont pas les marionnettes qui accompagnent la musique. Ni la musique qui accompagne les marionnettes. La présence même du mot "Puppet" dans le nom du groupe est un symbole. C'est un tout. Un projet global. Une symbiose entre les deux esthétiques artistiques poussée à l'extrême. L'une ne va pas sans l'autre. « J'aime cette logique jusqu'au-boutiste », glisse à ce sujet Sandrine Fallacara. « Et même sans les marionnettes, c'est un super groupe de rap », insiste de son côté David Demange. Musicalement, Puppetmastaz, qui vient avec son nouvel album Keep Yo Animal, fait un mix entre Snoop dog et Cypress Hill.

Pour aller plus loin dans leur partenariat, le théâtre de marionnettes va aussi investir les locaux du Moloco le jour du concert pour présenter cet art aux habitués de cette salle de concerts. Des marionnettes seront installés un peu partout. Alors que le festival du théâtre de marionnettes de Belfort, Le Solstice, a pris fin le 3 mars, on a encore une rallonge pour profiter pleinement de cet événement. 600 places sont à vendre. Cela va être show...

Jeudi 30 mars 2017, au Moloco à Audincourt. Renseignements et réservations : http://lemoloco.com/?post_type=concert&p=5849.

Thibault Quartier

Une clé anglaise de l'information, capable d'écrire autant sur le marché des Leds en aquariophilie que sur celui des huîtres ou des poules en zones périurbaines ! Un sujet vous paraît abscons, il se fera un plaisir de l'expliquer.