Le chômage baisse de 0,5% en février en Bourgogne – Franche-Comté

Le chômage est en très légère baisse (- 0,1%) en France; la baisse est un peu plus accentuée dans la région Bourgogne – Franche-Comté, du moins en catégorie A.

La région comptait 130 600 demandeurs d'emplois de catégorie A (chômeurs sans aucune activité) à la fin du mois de février 2017. Ce chiffre est en baisse de 0,5% par rapport à janvier et de 4,9% en un an ; sur trois mois il est en augmentation de 1%.

Pour les demandeurs d'emploi de moins de 25 ans de la région, le chiffres est stable de janvier à février, mais en baisse de10,3% en un an.

Pour les 25 – 49 ans, c'est une baisse de 0,9% en un mois, et de 6,2% en un an.

En revanche, pour les plus de 50 ans, on observe une stabilité d'un mois à l'autre, mais une hausse de 1,2 % en un an.

Pour les trois départements sur lesquels s'étend l'Aire urbaine :

  • le Doubs comptait à fin février 27 110 chômeurs de catégorie A, soit une hausse de 0,5% en un mois et une baisse de 3,1% en un an
  • la Haute-Saône comptait 11250 demandeurs d'emploi, soit une baisse de 0,4% en un mois et de 1,1% en un an
  • le Territoire de Belfort comptait 8090 chômeurs, soit une baisse de 0,7% en un mois et de 6,1% en un an.

Presque 217 000 chômeurs en catégories A, B et C

Pour le cumul des demandeurs d'emploi des catégories A, B et C, le nombre de demandeurs d'emploi est de 216 990 dans la région, fin février, soit une hausse de 0,4% de janvier à février et une très légère baisse, de 0,2 % en un an.

  • dans le Doubs, la hausse est de 0,8% en un an et de 1% en un an
  • en Haute-Saône : +0,4% en un mois et +2,6% en un an
  • dans le Territoire de Belfort : +0,3% en un an et -0,9% en un an.
Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.