Marie-Guite Dufay avait succédé au Belfortain Raymond Forni à la présidence de la Région Franche-Comté. Marie-Guite Dufay avait succédé au Belfortain Raymond Forni à la présidence de la Région Franche-Comté. (© MyAireUrbaine - Thibault Quartier)

Présidentielle: la présidente PS de Bourgogne-Franche-Comté votera Macron

La recomposition du paysage politique est en marche également dans la région Bourgogne – Franche-Comté. Le ralliement de Marie-Guite Dufay suit celui d'autres élus de droite et de gauche.

La présidente socialiste de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a annoncé sur les réseaux sociaux qu'elle voterait pour Emmanuel Macron à la présidentielle.

"Je pense que la force de son engagement européen, l'acuité de sa vision économique et son ouverture au changement, dans une société en pleine révolution, permettra à notre pays de répondre aux immenses défis qu'il rencontre, en réalisant l'alliance entre une économie dynamique et de nouvelles formes de protection sociale", a écrit l'élue sur son compte Facebook mercredi soir.

Mme Dufay s'est également déclarée "très sensible à sa vision ouverte de la société française, pour vaincre les peurs et donner sa chance à tous". Selon elle, "la culture du compromis" et "un large rassemblement" sont nécessaires pour "combattre les bouleversements politiques, économiques, sociaux que notre pays traverse".

"En prenant cette décision, je crois être conforme aux valeurs qui ont toujours été les miennes", estime l'élue, encartée au PS depuis 1993, "consciente que les chemins différents pris par les militants et les élus issus du Parti socialiste créent une situation inédite".

Emmanuel Macron, qui sera en meeting mardi à Besançon, compte des soutiens de poids dans la région, comme l'ancien ministre de la Justice de Jacques Chirac Dominique Perben, ex-député de Saône-et-Loire, et le sénateur de Côte-d'Or François Patriat, qui a quitté fin mars le PS pour soutenir le candidat d'En Marche!. Les deux hommes politiques se retrouveront lundi lors d'un rassemblement en faveur d'Emmanuel Macron à Chalon-sur-Saône.

Le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, est également un soutien de la première heure. S'il n'a pas quitté le PS, il s'était abstenu de voter à la primaire socialiste, restant cohérent avec son soutien à Emmanuel Macron. Le président du Conseil départemental de Haute-Saône, Yves Krattinger (PS), a également indiqué qu'il voterait pour le candidat d'En marche!.

L'annonce de Mme Dufay intervient alors que Benoît Hamon est attendu vendredi au Creusot (Saône-et-Loire) et à Château-Chinon (Nièvre), accompagné de deux de ses soutiens, tous deux ex-députés de Saône-et-Loire: Arnaud Montebourg, ancien ministre de François Hollande, et le secrétaire d'État à l'Industrie, Christophe Sirugue.

Présidente de la région Franche-Comté depuis 2008, après avoir succédé au belfortain Raymond Forni, ancien président PS de l'Assemblée nationale, décédé pendant son mandat de président de la région franche-Comté, Marie-Guite Dufay, 67 ans, a été élue présidente de la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté en 2015 dans une triangulaire face à la candidate FN Sophie Montel et au centriste François Sauvadet.

Bernard  Piexi

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.