Bandes dessinées : quand Glénat s'empare de la mythologie grecque Glénat

Bandes dessinées : quand Glénat s'empare de la mythologie grecque

Les éditions Glénat viennent de lancer une nouvelle collection, coordonnée par Luc Ferry, La Sagesse des mythes. Elle s'empare de la mythologie grecque. Les bandes dessinées sont scénariées par Clothilde Bruneau. Cinq tomes sont déjà sortis. Présentation.

« Épopées spectaculaires, dieux tout puissants, bestiaire formidable, héros extraordinaires… La mythologie grecque est une source inépuisable d’aventures merveilleuses et passionnantes, qui délivre aussi des leçons de sagesse d’une incomparable profondeur. C’est d’ailleurs à ce titre qu’elle est enseignée dans le monde entier et figure encore au cœur de nos programmes scolaires. Pour la première fois, découvrez  les grands récits grecs dans un ensemble de bandes dessinées strictement respectueuses des textes fondateurs originels et enrichies de cahiers complémentaires qui analysent la signification philosophique et l’héritage culturel de chaque mythe. »  Ces propos du philosophe et ancien ministre Luc Ferry présente parfaitement les enjeux de cette nouvelle collection, La Sagesse des mythes, diffusée par Glénat. Vaste chantier dont s’empare là l’éditeur Grenoblois. Pas une mince affaire que de mettre en images la mythologie grecque.

"Unifier les différentes chaînes causales"

Qu’est-ce que la mythologie ? « La mythologie vise à unifier les différentes chaînes causales et à dégager des puissances originaires, pour en faire des principes généraux d’explication. L’association du raisonnement (logos) et de la narration (mythos) conduit à la systématisation des mythes et à leur hiérarchisation, insiste le philosophe Heinz Wismann. En Grèce, c’est Hésiode qui élabore la première mythologie au sens strict. Dans sa Théogonie, il unifie les chaînes causales sous la forme d’une généalogie des dieux. » Au commencement donc fut le Chaos, puis Géa au vaste sein, éternel et inébranlable soutien de toutes choses, puis, dans le fond des abîmes de la terre spacieuse, le ténébreux Tartare, puis enfin l’Amour, le plus beau des immortels, qui pénètre de sa douce langueur les dieux et les hommes, qui dompte tous les cœurs et triomphe des plus sages conseils. Du Chaos et de l’Erèbe naquit la noire Nuit ; de la Nuit, l’Ether et le Jour, fruits de son union avec l'Erèbe. A son tour, Géa engendra d’abord, égal à elle-même en grandeur, Ouranos, qui devait la couvrir de toutes parts de sa voûte étoilée et servir éternellement de séjour aux bienheureux immortels. Elle engendra les hautes montagnes, demeure des Nymphes qui habitent leurs riants vallons ; elle produisit, sans l’aide de l’Amour, le Mer au sein stérile, aux flots qui se gonflent et s’agitent. D’elle et d’Ouranos naquirent le profond Océan, Cœus, Crios, Hypérion, Japet, Théa, Rhéa, Thémis, Mnémosyne, et Phébé à la couronne d’or, et l’aimable Thétis – Cronos enfin, après tous, le rusé Cronos, de leurs enfants le plus terrible, qui, dès le jour de sa naissance, haïssait déjà son père. Géa enfanta encore les durs Cyclopes, Brontès, Stéropès, Argès, qui ont donné à Zeus sa foudre, qui ont forgé son tonnerre. Semblables en tout le reste aux autres dieux, ils n’avaient qu’un œil au milieu du front : mortels nés d’immortels, ils reçurent le nom de cyclopes, à cause de cet œil unique, qui, au milieu de leur front, formait un cercle immense. Ils eurent en partage la force et excellèrent dans les arts.

Scénarisé par Clothilde Bruneau


Un raccourci maintenant pour se rappeler du principal. Hésiode, au VIIIe siècle avant note ère, raconte. Après le Chaos et la création des éléments, vient Cronos, fils de la Terre (Géa-Gaïa) et du Ciel (Ouranos-Uranus). A l’instigation de sa mère, il castre son père puis, se méfiant à son tour de ses enfants, les avale les uns après les autres. Mais l’un d’entre eux échappe à son affection dévorante. Il devient le nouveau patron de l’Olympe, père des dieux et des hommes, connu sous le nom de Zeus.

Cette mythologie replacée, il est temps de l'appréhender dans la bande dessinée. Cinq tomes sont déjà parus chez Glénat dans cette collection qui devrait en comprendre une quinzaine. L’Iliade, Prométhée, Thésée, Jason, Persée, Héraclès, L’Odyssée et la naissance des Dieux constitueront avec brio cette œuvre. Si Luc Ferry a conçu et écrit la série, il fallait une scénariste pour orchestrer l’ensemble – c’est là que Clothilde Bruneau rentre en scène. Née à Paris en 1987, elle est passionnée d’art et de littérature. Étudiante, elle entre à l’atelier de Sèvres en classe préparatoire, puis à l’Esa de Rueil-Malmaison où elle continue sa pratique de la photographie et découvre l’art vidéo. En 2010, après son diplôme d’arts plastiques, elle commence à étudier le cinéma et travaille en tant que scénographe ou encore décoratrice pour des courts métrages. Elle intègre l’année suivante le studio Elyum où elle démarre son activité de scénariste en travaillant, entre autre, sur la série Le Petit Prince. Elle commence l’année suivante à travailler sur deux albums de la collection Ils ont fait l’histoire et continue aujourd’hui sa collaboration avec les éditions Glénat sur de nouveau projets comme cette collection La Sagesse des Mythes. Une belle aventure pour cette jeune scénariste sur un projet ambitieux. Les dessinateurs eux sont plusieurs, si l’on veut que le rythme de parution soit rapide. A ce jour,  cinq albums ont été publiés. Si le trait est classique, on lira avec plaisir ces BD.

Aux éditions Glénat donc :
- L’Iliade 1/3 – La pomme de la discorde, avec Pierre Taranzano
- Jason et La Toison d’or 1/3. Premières armes, avec Alexandre Jubran
- Prométhée et la Boîte de Pandore, avec Giuseppe Baiguera
- Thésée et le Minotaure, avec Mauro De Luca
- Héraclèse 1/3 – La jeunesse du Héros, avec Annabel

Pratique : chaque album est vendu 14,50 € – à découvrir sur http://www.glenatbd.com/actu/la-sagesse-des-mythes-toute-la-mythologie-grecque-en-bd.htm

Pour retrouver la mythologie à ses origines : Théogonie – Le bouclier d'Héraclès – Les travaux et les jours, d'Hésiode, sur une traduction de Charles–Marie Leconte de Lisle aux éditions Maléo (15 €).
 
Bruno Kolanek




Thibault Quartier

Une clé anglaise de l'information, capable d'écrire autant sur le marché des Leds en aquariophilie que sur celui des huîtres ou des poules en zones périurbaines ! Un sujet vous paraît abscons, il se fera un plaisir de l'expliquer.