Impôts: que dois-je déclarer dans ma première déclaration ? Public Domain

Impôts: que dois-je déclarer dans ma première déclaration ?

La première déclaration d'impôts sur le revenu n’est pas forcément un très bon moment à passer! Paperasses et fouille approfondie à la recherche de fiches de paie, d’heures de formation ou encore d’aides au retour à l’emploi… Petite aide pour ceux dont c’est la première fois. Il est toutefois important de noter que l’aide proposée ne vaut pas un rendez-vous dans l’un des centres des finances publiques.

À partir de 18 ans, il est possible de déclarer ses revenus. Toutefois, ce n'est pas obligatoire jusqu'à 25 ans, notamment si la personne est étudiante. Après 25 ans, personne n'y échappe, même si la personne n’est pas imposable. Si l'on est étudiant, la déclaration peut être attachée à celle des parents. Sinon, la limite est fixée à 21 ans.

 

Filer sur le site des impôts

 

Première étape, se rendre sur le site dédié de la direction générale des finances publiques aux impôts. Il faut ensuite télécharger la brochure de déclaration de revenus n° 2042 ou faire sa déclaration directement en ligne. Le début est là pour mettre en confiance: état civil, adresse, situation, personnes à charge, etc. Attention! Il ne faut surtout pas oublier de cocher la case « Vous déposez une déclaration pour la première fois ». Ensuite, il faut déclarer la somme des revenus perçus en 2016 (lire ci-dessous). Il est également possible de déclarer des frais (transports, repas) s’ils ne sont pas compris et ajoutés aux salaires. Un service en ligne est disponible pour calculer ces frais

 

Stages, jobs d’été, alternance, bourses, APL: que doit-on déclarer ?

 

Les contrats à durée déterminée signés durant l’année scolaire ou universitaire sont exonérés d’impôts jusqu’à 3 Smic (salaire minimum interprofessionnel de croissance) mensuels bruts (soit 4 400 euros) pour les moins de 26 ans. Au-delà, il n'y a pas d’exonération. Les stages, quant à eux, ne sont à déclarer que si l'on a perçu plus de 17 599 euros annuel. Doit être déclarée uniquement la différence entre ce qui a été touché et ces maxima. Ni les bourses octroyées par l’État ni les aides au logement (APL) ou allocation aux adultes handicapés (AAH) ne sont à déclarer. Concernant les personnes en alternance, il y a toutefois une subtilité. Si c’est un contrat d’apprentissage, alors les sommes perçues ne sont pas imposables dans la limite de 17 599 euros, les apprentis n'étant pas considérés comme des salariés. Si c’est un contrat de professionnalisation ou en alternance, les sommes perçues ne sont alors pas exonérées d'impôts. Les sommes touchées lors de formations professionnelles, notamment par Pôle emploi, sont imposables et donc à déclarer. Les indemnités de recherche pour les étudiants sont imposables, sauf pour les boursiers sur critères sociaux. 

 

 

Récapitulatif des revenus à déclarer :

 

CDD durant l'année scolaire Non imposable dans la limite de 4 400 €
Revenus pour un(des) stage(s) Non imposable dans la limite de 17 599 €
APL, AAH Non imposable
Bourse étudiante sur critères sociaux Non imposable
Contrat d’apprentissage Non imposable dans la limite de 17 599 €
Contrat de professionnalisation, d’alternance Imposable
Formation professionnelle Imposable
Indemnités de recherche Imposable
Toutes sommes reçues de Pôle emploi Imposable
Simon Vermot-Desroches

Le spécialiste Afrique de la rédaction ! Ce n'est pas forcément l'atout n°1 pour traiter de l'Aire urbaine, mais la curiosité de ce journaliste n'a d'égal que son goût pour les choses bien faites.