Les électeurs retrouveront le chemin des bureaux de vote les 11 et 18 juin. Les électeurs retrouveront le chemin des bureaux de vote les 11 et 18 juin. (© MyAireUrbaine - Pierre-Yves Ratti)

Aire urbaine: si les électeurs votent comme au premier tour de la présidentielle, le FN sera en tête dans toutes les circonscriptions

Elections législatives : mode d'emploi, importance et projection sur de possibles (mais hypothétiques) résultats à partir des résultats du premier tour de l'élection présidentielle dans les cinq circonscriptions de l'Aire urbaine.,MyAireUrbaine dresse un premier tableau des échéances des 11 et 18 juin.

Les 11 et 18 juin se tiennent les élections législatives. En tout, 577 députés seront élus au scrutin direct pour cinq ans, dont cinq dans l'Aire urbaine (2 dans le Territoire de Belfort, 2 dans le Doubs et 1 en Haute-Saône).

Un mode de scrutin particulier

Chaque candidat se présente avec un(e) suppléant(e) qui est supposé(e) remplacer le titulaire en cas d’incapacité à effectuer son travail ou d’un appel à exercer de plus hautes fonctions. Pour être élu au premier tour, le candidat doit recueillir au moins 50 % des suffrages exprimés et au moins 25 % des inscrits.

Dans le cas d’un deuxième tour, tous les candidats ayant recueilli au moins 12,5 % des voix par rapport au nombre d’inscrits peuvent se présenter au second tour. C’est à cause de cette disposition particulière qu’il est possible d’obtenir des triangulaires et même des quadrangulaires, soit respectivement 3 ou 4 candidats au second tour.

L’importance des législatives pour les partis

Au-delà de l’enjeu électoral, il y a un véritable enjeu économique pour les partis autour des législatives. Selon Jeff Wittenberg, journaliste politique sur France 2, qui s’est exprimé sur francetvinfo.fr, une voix rapporte en moyenne 1,42 €, « si le parti a [obtenu] plus de 1 % dans au moins 50 circonscriptions et affiché une parité absolue ». Il ajoute ensuite que le nombre d’élus est important puisque « c’est en moyenne 37 280 € par député ou par sénateur élu ». Toujours selon ce même journaliste, le Parti socialiste « a perçu en 2016 près de 25 millions d’euros, suivi par Les Républicains avec 18,6 millions d’euros et le Front national avec un peu plus de 5 millions d’euros ».

Triangulaire, quadrangulaire, la clé de la victoire pour le Front national

Sur le scrutin en lui-même, MyAireUrbaine a choisi de vous présenter une projection de résultats à partir des votes du premier tour de l’élection présidentielle. Il ne s'agit en aucun cas d'un sondage ou même d'une prévision, mais bien d'une hypothèse : si chaque votant et abstentionniste conservait son choix d’une élection à l’autre, alors il se dessinerait dans l’Aire urbaine 2 triangulaires et 3 quadrangulaires.

Le Front national arriverait en tête au premier tour dans chaque circonscription. Et si le front républicain a fonctionné sur le plan national lors de l’élection présidentielle, il se peut qu’il soit mis à mal par les velléités politiques des uns et des autres. Il pourrait alors y avoir une véritable vague frontiste dans l’Aire urbaine.

Reste que les électeurs, jusqu'à présent, ont traditionnellement donné un avantage aux candidats qui se présentent sous la bannière du président nouvellement élu, de façon à lui donner une majorité parlementaire pour gouverner. D'autre part, les législatives ont une dimension nationale, mais aussi locale : la personnalité des candidats peut jouer en leur faveur (ou en leur défaveur...) ; le contexte économique, des événements locaux aussi. Et il reste presque quatre semaines de campagne, où tout peut arriver.

Media

!function(e,t,s,i){var n="InfogramEmbeds",o=e.getElementsByTagName("script"),d=o[0],r=/^http:/.test(e.location)?"http:":"https:";if(/^\/{2}/.test(i)&&(i=r+i),window[n]&&window[n].initialized)window[n].process&&window[n].process();else if(!e.getElementById(s)){var a=e.createElement("script");a.async=1,a.id=s,a.src=i,d.parentNode.insertBefore(a,d)}}(document,0,"infogram-async","//e.infogr.am/js/dist/embed-loader-min.js");
Simon Vermot-Desroches

Le spécialiste Afrique de la rédaction ! Ce n'est pas forcément l'atout n°1 pour traiter de l'Aire urbaine, mais la curiosité de ce journaliste n'a d'égal que son goût pour les choses bien faites.