La couverture des deux BD publiées par Glénat La couverture des deux BD publiées par Glénat DR

La BD révèle les dessous de la politique

Glénat vient de publier deux livres liés à l'actualité politique : l'un consacré à la loi dite « Macron », l'autre aux coulisses de la dernière présidentielle. Amusant, mais aussi instructif.

Depuis quelques mois, c’est l’effervescence dans le village gaulois qu’est la France : la présidentielle nous a laissés sur les genoux. Mais quelle aubaine chez les humoristes de tous poils. C’est l’explosion du genre : jamais on aura autant vu de littérature dessinée sur la politique.
Si en 2012, « le bon client » idéal qui déchaînait le plus les imaginaires graphiques était Nicolas Sarkozy, aujourd’hui, c’est sans nul doute Emmanuel Macron qui remporte la palme.

Petit retour en arrière, à travers l'histoire, avec deux exemples significatifs de ce que pouvait être le dessin satirique. A Rome, il y a 2000 ans, on brocardait sur les murs les mœurs de Jules César, « l’homme de toutes les femmes, la femme de tous les maris » à l’aide de graffitis explicites.
Beaucoup plus tard, en 1835, ce sont les célèbres caricatures de Charles Philipon* ami de Balzac, qui transforment le roi Philippe-Auguste en poire.
De tout temps, les puissants ont été raillés par des dessinateurs satiriques. Nos contemporains Jacques Chirac, DSK, Marine Le Pen, Sarkozy, De Villepin, José Bovet, Charles de Gaulle sont devenus malgré eux des héros de papier ; caricatures pour les uns dans des journaux comme Hara Kiri, Charlie…, et pour les autres en album. Aujourd’hui, l’humour politique utilise les codes de la bande dessinée, et c’est tant mieux.
Malheureusement, il y a des pays où l’on peut mourir pour un dessin, une caricature ou une BD politiquement incorrects, y compris en france, avec l'attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015.

« Faire la loi (Macron) »

Revenons maintenant à Emmanuel Macron, notre nouveau président de la République. Deux ouvrages intéressants édités aux éditions Glénat se trouvent en bonne place sur les étals de nos libraires.
La première de ces BD, « Faire la loi (Macron) » explique comment marche une loi, de sa genèse à sa réalisation, un moyen judicieux et ludique pour les citoyens que nous sommes de comprendre le fonctionnement de nos institutions, écrasées par une complexité, une technicité et une rigueur bureaucratique qui effraient.
Et l’on comprendra en lisant cet ouvrage l’importance du vote et plus particulièrement celui des législatives.
C’est le dessinateur Aurel, spécialiste du dessin politique qui s’y colle, accompagné des journalistes Hélène Bekmezian et Patrick Roger, tous deux au Monde. L’ouvrage retrace au plus juste la moulinette des institutions françaises. Intéressant également, pour ceux qui les ont oubliées, de retrouver quelques applications de la loi Macron comme : les « bus Macron », l’ouverture des commerces le dimanche, les tarifs et émoluments des professions réglementées, le permis de conduire, etc.
Mais aussi un glossaire qui n’est franchement pas de trop : après lecture, vous serez imbattables sur ce qu’est l’amendement, le décret d’application, le 49.3 et motion de censure … Il est temps de savoir ce que font nos députés.

Les dessous de la campagne

La deuxième BD que nous propose l’éditeur Glénat, nous propose la campagne présidentielle comme on ne l’a jamais vue. Pierre Bogart est un journaliste politique reconnu ; il refait régulièrement le monde avec sa fille et son ami Nacer, tenancier de son café de quartier.
Cette année, il est chargé de couvrir la campagne présidentielle. Par cet habillage fictionnel, les auteurs trouvent un moyen judicieux de raconter cette campagne et les primaires de 2017, telles qu’on ne vous les montrera jamais dans les journaux, à la radio ou à la TV. Car si le héros et son support sont inventés, tout le reste est vrai. Stratégies, crises de nerf, petites phrases… Toutes les anecdotes, tirées de véritables conversations en off avec les auteurs, ont été vérifiées et sont véridiques.
Cet ouvrage écrit et dessiné en temps réel en parallèle de la campagne paraît en librairie seulement 10 jours après son épisode conclusif : l’élection du/de la prochain(e) président(e) de la République française !
Un moyen de découvrir à chaud, et avec humour l’autre vérité qui se cache derrière ces débats qui cristallisent l’opinion publique. Et, petite pépite de l’ouvrage, les dernières pages consacrées à ce qu’ils ont dit les uns des autres. Tout de même un véritable tour de force que nous proposent les auteurs et Glénat, l’éditeur.
A propos d’auteurs, on y trouve donc James le dessinateur révélé entre autre par La Revue Dessinée sur le net et deux journalistes Fréderic Gerschel grand reporter au journal Le Parisien-Aujourd’hui en France qui a également travaillé à Paris Match et au Quotidien de Paris et Renaud Saint-Cricq qui a travaillé dix ans au Parisien-Aujourd’hui en France, avant de devenir rédacteur en chef d’émissions sur France 5, Arte, Canal + ou Europe 1.

Bruno Kolanek
Faire la loi, par Bekmezian – Roger – Aurel ; éditions Glénat 14,95 €
Le Journal du Off, par Gerschel – Saint Cricq – James ; éditions Glénat 15 €

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.