PSA et la BNP-Paribas vont créer un mastodonte du crédit automobile. PSA et la BNP-Paribas vont créer un mastodonte du crédit automobile.

Rachat d'Opel: PSA et BNP obtiennent le feu vert de Bruxelles pour les filiales de crédit auto

PSA et la BNP vont dépenser 900 millions d'euros pour mettre la main sur GM Financial Europe et créer un poids lourd du crédit automobile européen.

Les groupes français PSA et BNP Paribas ont annoncé ce mercredi 9 juillet avoir obtenu l'accord de la Commission européenne pour l'acquisition de la filiale financière de General Motors Europe, dans le cadre du rachat d'Opel et Vauxhall par le constructeur français.
La Commission "a donné aujourd'hui son accord au projet d'acquisition (...) des sociétés captives de financement d'Opel/Vauxhall", ont indiqué les deux groupes dans un communiqué commun.
Cette opération avait été présentée début mars, en même temps que le projet de rachat par PSA de ses concurrents allemand et britannique, auparavant détenus par l'américain General Motors.
Le constructeur français, via sa filiale Banque PSA Finance, et la première banque hexagonale, via sa filiale de crédit à la consommation BNP Paribas Personnal Finance, vont dépenser 900 millions d'euros pour mettre la main sur GM Financial Europe et créer un poids lourd du crédit automobile européen.
Cette nouvelle entité proposera des crédits pour l'achat de véhicules Opel
et Vauxhall, ainsi que des services associés (assurances, maintenance, etc), pour les particuliers et les entreprises. Elle disposera pour cela d'un réseau fort de 1200 collaborateurs dans 11 pays.
Les acquéreurs, qui prévoyaient en mars que leur future filiale serait opérationnelle dès le quatrième trimestre, ont rappelé que l'opération reste "soumise à l'approbation des autorités bancaires européennes, dont la décision est attendue au second semestre".
(AFP)

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.