Jeff Immelt quitte la présidence du conseil d'administration de GE. Jeff Immelt quitte la présidence du conseil d'administration de GE. (doc. GE)

General Electric tourne définitivement la page Jeff Immelt

Un plan de relance est en préparation et doit être présenté le 13 novembre.

General Electric (GE) a annoncé lundi que Jeff Immelt allait quitter ses fonctions de président du conseil d'administration beaucoup plus tôt que prévu et sera remplacé par le directeur général John Flannery.

M. Immelt, qui avait cédé les rênes opérationnelles en août à M. Flannery, devait initialement quitter la présidence de cette instance stratégique le 31 décembre. Mais GE estime dans son communiqué que M. Flannery est prêt dès maintenant pour arborer les casquettes de président et directeur général. Jeff Immelt, 61 ans, abandonne aussi ses fonctions de président de "Baker Hughes, a GE company" (une entreprise de GE), société née de la fusion des activités de services pétroliers du conglomérat industriel avec Baker Hughes.

Il avait été pressenti récemment pour prendre la direction d'Uber, mais avait renoncé suite à des réserves de certains membres du conseil d'administration du service de réservation de voitures avec chauffeur.
GE est en grande difficulté actuellement après des paris ratés dans l'énergie effectués par Jeff Immelt, devenu patron en 2001. Le titre a perdu environ 22,25% de sa valeur à Wall Street depuis janvier, alors que les indices boursiers ont dans le même temps atteint des niveaux record.

Le conglomérat, un des baromètres de la santé de l'économie américaine au vu de son portefeuille d'activités qui brasse large, doit présenter un plan de relance le 13 novembre prochain.

(AFP)

Bernard  Piexi

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.