La nouvelle Peugeot 3008, produite à Sochaux, devrait faire progresser les ventes de PSA sur le marché européen. La nouvelle Peugeot 3008, produite à Sochaux, devrait faire progresser les ventes de PSA sur le marché européen. (© Automobiles Peugeot)

PSA Peugeot-Citroën, deuxième au classement des constructeurs européens

Le groupe Volkswagen domine le marché européen, mais PSA tire son épingle du jeu, alors même que la 3008, produite à Sochaux, fait son entrée en scène et n'est pas encore rentrée dans les statistiques.

Plombé par la contraction des immatriculations en France et en Allemagne, le marché automobile européen a calé en octobre  (-0,02% sur un an), mais reste très bien orienté sur l'ensemble de l'année, selon les statistiques publiées aujourd'hui, jeudi 17 novembre.

Au total, 1,1 million de voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de l'Union européenne le mois dernier. Sur dix mois, la tendance reste positive, avec une croissance de 7,2% par rapport à la même période de l'année précédente, à 12,35 millions d'unités, a précisé l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

-7,2% pour Peugeot – Citroën – DS

Dans ce contexte, PSA Peugeot-Citroën se situe en deuxième position des constructeurs sur le marché européen. Le groupe Volkswagen caracole toujours en tête des immatriculations même si celles-si sont en retrait par rapport à octobre 2015 (-1,7%). Le géant allemand s'arroge encore près du quart des volumes européens (24,7%) le mois dernier et progresse de 2,8% sur dix mois.

Suivent les deux groupes français PSA et Renault. Ce dernier (marques Renault et Dacia), dont les livraisons ont reculé de 1,8% en octobre, se comporte mieux que son concurrent (Peugeot, Citroën et DS) avec des immatriculations qui ont décroché de 7,2%.

Sur dix mois, les deux rivaux restent dans un mouchoir de poche en volume, PSA gardant de peu la première place avec 1,235 million d'unités, soit 10% du marché.

Renault ne lui en rend que quelques milliers de véhicules (1,224 million, 9,9% du marché) et voit ses immatriculations croître à un rythme bien supérieur (+11,5% contre +1,7% à PSA), fruit d'une gamme récemment renouvelée. 

Des véhicules PSA à fort potentiel commercial (Peugeot 3008, Citroën C3) sont en cours de lancement.

Ford occupe la quatrième place avec 7,1% du marché européen sur l'ensemble de l'année, la hausse de ses volumes de 3,9% étant toutefois inférieure à la moyenne. Autre groupe aux racines américaines, Opel (General Motors) progresse à un rythme plus élevé sur dix mois, 6,4%, synonyme d'une stabilité de sa tranche de 6,8% du marché européen.

(source: AFP)

Bernard  Piexi

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.