A Voujeaucourt, le Doubs est sorti loin de son lit. A Voujeaucourt, le Doubs est sorti loin de son lit. (© My Aire Urbaine - Simon Vermot Desroches)

Les rivières du nord Franche-Comté débordent [Photos]

Le passage de la tempête Eleanor a provoqué une forte hausse des niveaux des rivières du nord Franche-Comté. De Mélisey à Voujeaucourt, les images des inondations franc-comtoiseS.

        

Le Rahin est sorti de son lit à Ronchamp, inondant la place du 14-Juillet, derrière l'église du village dans la soirée du 4 janvier selon les riverains. Le courant important a également provoqué l'inondation de nombreux champs qui bordaient le cours d'eau. Pas très loin, à La Côte, le Rahin a envahi la route, la place de l'Église ainsi que les habitations alentours. La route, praticable, est tout de même recouverte par endroit de 15 à 20 cm d'eau.

         

Mélisey a certainement été le village le plus touché par les inondations. L'Ognon est sorti jusque dans la rue principale du village, s'incrustant dans les boutiques et les maisons jusqu'à 30-40 cm de haut. Après une baisse des niveaux, l'heure était, au matin du 5 janvier, au nettoyage de la boue qui avait envahi le village. Sur la photo, on voit la place, transformée en étang. Le courant important a également provoqué des inondations de nombreux champs qui bordaient le cours d'eau.

        

À Voujeaucourt, le Doubs a lui aussi décidé de sortir de son lit, montant à un niveau proche du pont près de la mairie, envahissant les terrains de foot, le parc et l'aire de jeu situé sur la rive. On voit également bloqué sous le pont un arbre, certainement embarqué par les flots et malmené par la rivière.

 

Simon Vermot-Desroches

Le spécialiste Afrique de la rédaction ! Ce n'est pas forcément l'atout n°1 pour traiter de l'Aire urbaine, mais la curiosité de ce journaliste n'a d'égal que son goût pour les choses bien faites.