FCSM-PSG: « On va savourer ce match » (© My Aire Urbaine : Simon Vermot Desroches)

FCSM-PSG: « On va savourer ce match »

Peter Zeidler et Florian Tardieu, respectivement entraîneur et capitaine du FC Sochaux-Montbéliard, se sont exprimés devant la presse avant le 8e de finale de coupe de France contre le Paris-Saint Germain, ce mardi soir.

« Si on perd, tout le monde trouvera cela normal et on oubliera vite; si l'on gagne, ce sera un exploit.» C’est ainsi que Florian Tardieu, capitaine sochalien, résume le match contre le Paris-Saint-Germain de ce mardi 6 février. En bon Marseillais qu’il est, ce match a tout de même une saveur particulière. Son entraîneur, Peter Zeidler, a conscience de l’ogre qui se dresse sur la route des Sochaliens, mais il garde confiance en son équipe, qui reste sur plusieurs bonnes performances. « On va savourer ce match. On aura bien sûr besoin d’un peu de réussite et que tout le monde soit un peu plus fort que ce qu’il a été au cours de cette saison. Il faudra juste se faire plaisir. »

En face: l’Everest

En route pour un cinquième titre de champion de France en six saisons – et avant de défier le Real Madrid en ligue des champions – Paris vient donc au stade Bonal. La récente soirée d’anniversaire de Neymar et les nombreuses vidéos montrant une bonne partie de l’équipe alcoolisée, comme le présente Le Parisien, a permis d’attiser un petit peu plus l’appétit des lionceaux : « Ils préparent leur match comme ils veulent, mais c’est un manque de respect… » déplore Florian Tardieu. Les empêcher de jouer leur jeu, être plus physique dans les duels et s’attendre à courir une bonne partie du match après le ballon: voilà les quelques clés du match qu’ont évoquées les deux Sochaliens.

Interrogé sur l’enchainement des matchs et la possibilité d’avoir un coup de mou pendant cette rencontre, Florian Tardieu ne se pose même pas la question : « Dans un stade Bonal à guichets fermés, on ne pensera plus aux petits bobos. » Un match qui va se dérouler toutefois dans un contexte bien particulier, après les révélations de nos confrères de L'Est Républicain. Le quotidien régional nous apprend en effet que le club a reçu un courrier de la DNCG, le gendarme financier, le 5 janvier, annonçant la rétrogradation de l'équipe première en fin de saison en Nationale 3. Cette mesure, conservatoire, pourrait être levée si de nouveaux actionnaires arrivaient, précise L'Est Républicain.

Mardi 6 février, à 21 h 05, FC Sochaux-Montbéliard - Paris Saint-Germain, au stade Bonal, 8e de finale de coupe de France.

Simon Vermot-Desroches

Le spécialiste Afrique de la rédaction ! Ce n'est pas forcément l'atout n°1 pour traiter de l'Aire urbaine, mais la curiosité de ce journaliste n'a d'égal que son goût pour les choses bien faites.