Bob Log III sera l'une des têtes d'affiches de l'édition 2018 de Mon Baby Blues Festival. Bob Log III sera l'une des têtes d'affiches de l'édition 2018 de Mon Baby Blues Festival.

Montbéliard: alerte aux pépites à Mon Baby Blues Festival

Pour sa 4e édition, Mon Baby Blues Festival organisé du 7 au 9 septembre 2018 par l’association en charge de l’Atelier des Môles à Montbéliard livre une programmation à l’image de ce qui a fait la force de la salle depuis trente-cinq ans : des découvertes, une touche de féminité et surtout un style de musique inscrit dans les gènes de la salle. 

Les petits génies

« Attention talent », annonce avec un sourire le programmateur. Aaron Keylock (samedi 8 septembre), jeune anglais de 18 ans, sait tout faire (guitare, écriture chant) et semble prendre un malin plaisir à le montrer sur scène. L’Atelier des Môles poursuit l'une de ses vocations : dénicher des pépites avant qu’elles ne soient grandes. Bob Log III (dimanche 9 septembre), s'avance lui en artiste confirmé. Et pour cause : il chantait alors que le précédent n’était pas né. Il sera la touche américaine du festival. Une touche plutôt originale, puisque l’homme est habillé d’une combinaison ultramoulante, d’un casque d’aviateur sur lequel semble fixé un téléphone, et joue la guitare en main, la grosse caisse pied droit et la cymbale pied gauche. Incomparable.

La touche féminine

C’est une grande tradition depuis la création de l’Atelier des Môles, mettre une touche féminine dans un monde rock souvent gonflé aux testostérones. Résultats, après Laura Cox l’année passée, ce sera le tour de Gaëlle Buswel (vendredi 7 septembre) et Erja Lyytinen (samedi 8 septembre) de tenir la tête d’affiche des deux premiers soirs. La première est une Française à plus de 500 concerts dont des premières parties de M, ZZ Top ou encore Louis Bertignac. Elle se présentera sur la scène de l’Atelier des Môles pour présenter son dernier album, New Day’s Wainting. Erja Lyytinen est de son côté une Finlandaise et une guitariste exceptionnelle (en témoigne cette prestation !). Avec son groupe venu d’Helsinki, elle réalisera son unique date française.

Les dynamiteurs

L’Atelier des Môles n’allait tout de même pas renier ses habitudes : un peu de musique punk et de groupes anglais ! Le trio  Wille & the Bandits (vendredi 7 septembre), habitué des Zéniths en France et même à deux reprises sur la scène de l’Olympia, amènera son blues rock à l’Atelier des Môles. Pour le coté punk, il faudra s’adresser au one man band, MyBodyHorse (dimanche 9 septembre). Fan de Bob Log (voir plus haut), il réalisera sa première partie.

Et aussi…

L'apéritif du festival sera servi à la Clé de Sol le jeudi 6 septembre par Fat Jeff, un musicien, compositeur, chanteur et pur produit de l’Aire urbaine. Actuellement en préparation de son album, il jouera donc pour la soirée de lancement. Le Moloco se joint également au festival en organisant une master-class autour du guitariste Rory Gallagher le samedi après-midi. Au programme : plonger dans la discographie, dans le style de l'artiste et apprendre, ou du moins essayer de jouer comme lui. 

Simon Vermot-Desroches

Le spécialiste Afrique de la rédaction ! Ce n'est pas forcément l'atout n°1 pour traiter de l'Aire urbaine, mais la curiosité de ce journaliste n'a d'égal que son goût pour les choses bien faites.