Le marché de Noël revient à partir du 24 novembre. Le marché de Noël revient à partir du 24 novembre. (My Aire Urbaine - Simon Vermot Desroches)

Montbéliard: la féerie de Noël de retour

L’installation des lumières de Noël à Montbéliard a commencé et le programme a été dévoilé. L’artisanat local sera particulièrement mis à l’honneur et les traditionnelles animations auront à nouveau leur place dans l’un des plus beaux marchés de Noël d’Europe.

Vin chaud, décorations de Noël, petit artisanat… à peine l’été indien s'en va que déjà débute la période de Noël. Avec elle vient la 32e édition des lumières de Noël de Montbéliard, programmée du 24 novembre au 24 décembre. Cette année, à nouveau, la Ville voit les choses en grand avec plus de 200 chalets, 180 artisans dans l'attente de plus de 500 000 visiteurs. Outre les grands classiques du marché de Noël, un accent méditerranéen s’installera dans la ville puisque l’Andalousie, région du sud de l’Espagne, sera mise à l’honneur tout au long des festivités.

Les produits locaux à l’honneur

Aujourd’hui, les préparatifs ont d’ores et déjà commencé, et les services municipaux s’activent à l’installation des cabanons, débuté le 29 octobre. Bientôt, ce sera au tour de la patinoire d’être mise en place et, nouveauté, un chemin de glace fera un petit tour de 60 mètres sur la place. De quoi offrir un plus aux habitués d’une des attractions les plus populaires du site. L’accent a également été mis sur le renouvellement, avec 25 % de nouveaux artisans, alors qu’il n’était que de 10 % l’année passée. « C’est une vraie volonté de présenter des artisans locaux et de l’est de la France qui vendent des produits de qualité », a assuré Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard. Pour l’occasion, l’office du tourisme et l’association M’Ani&Fest ont remis au goût du jour un produit montbéliardais datant du Moyen-Age : la verquelure. Ce tissu, originellement créé à partir de chanvre, sera en vente et l’office du tourisme espère en faire un produit phare du marché, en réalisant chaque année un produit spécifique que chacun pourra donc collectionner.

Objectif : plus beau marché de Noël d’Europe

Comme chaque année, les musées de la ville profiteront de l'événement, avec notamment des expositions sur la verquelure et, année de centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale oblige, une exposition sur la paix. Une autre exposition sur l’Andalousie est également au programme. Les animations pour enfant seront aussi de la partie, avec un accent mis sur le conte ou la fabrication de décorations. Une mini-ferme sera installée, des balades en poney et des manèges complèteront les animations à destination des enfants. Les spectacles de rue, et notamment la présence d’une chorale venue d’Andalousie, seront aussi présents durant ce mois de festivités. Une programmation riche, qui, espère Maire-Noëlle Biguinet, pourra faire gagner quelques places au classement européen des marchés de Noël du site Web European best destinations, après la 6e place de l’année passée, pour sa première figuration. « I faudra alors aller voter pour Montbéliard dans les prochaines semaines », a encouragé la maire. En attendant, il ne reste plus qu’à attendre que Montbéliard ne s’illumine une nouvelle fois.

Simon Vermot-Desroches

Le spécialiste Afrique de la rédaction ! Ce n'est pas forcément l'atout n°1 pour traiter de l'Aire urbaine, mais la curiosité de ce journaliste n'a d'égal que son goût pour les choses bien faites.