Les falaises de Bonifacio, à l'extrême sud de la Corse. Un des plus beaux sites de l'Ile de Beauté. Les falaises de Bonifacio, à l'extrême sud de la Corse. Un des plus beaux sites de l'Ile de Beauté. (© My Aire Urbaine - Pierre-Yves Ratti)

Montbéliard: la Corse, invitée d'honneur du prochain marché de Noël

Les amoureux de la Corse s'en réjouiront: l’Île de Beauté sera l'invitée d'honneur de l'édition 2017 du Marché de Noël, du 25 novembre au 25 décembre. L'édition de 2016 a semble-t-il battu des records d'affluence.

La 31e édition du marché de Noël de Montbéliard se déroulera du samedi 25 novembre au dimanche 24 décembre 2017. La Corse sera l'invitée d’honneur de cette 31e édition, annonce la mairie de Montbéliard ce vendredi 17 mars.

L'Ile de Beauté succédera ainsi aux seize régions ou pays invités lors des éditions précédentes: Ludwigsburg, Thuringe, Russie, Pologne, Canada, Pérou, Finlande, Toscane, Irlande, Louisiane, Pays basque, Belgique, Bretagne, Portugal, Ecosse et Autriche.

La Corse est la troisième plus grande île de la Méditerranée occidentale après la Sicile et la Sardaigne. Collectivité territoriale en deux départements, la Corse compte environ 330 000 habitants sur une superficie de 8 680 km². 183 km du nord au sud et 83 km de largeur maximale. Le plus célèbre des chants de Noël a été chanté par un Corse: en 1946 Tino Rossi, interprète pour la première fois Petit Papa Noël qui connaîtra alors un succès phénoménal.

Parmi les traditions corses, le bûcher de Noël (U Rocchiu, en corse). Autrefois, à Noël, les enfants du village s’attelaient à préparer le bûcher devant l’église du village, à partir de bûches provenant des champs et des jardins du village. Le bûcher était enflammé à la sortie de la messe de minuit. Au petit matin, les cendres étaient collectées par les villageois qui les déposaient au creux de leur cheminée. Ils y ajoutaient autant de bûches qu’il y avait d’individus dans le foyer. Si une bûche manquait, cela présageait la mort d’un membre de la famille dans l’année.

2016: record de d'affluence

L’étude menée en collaboration avec le CDT (comité départemental du tourisme) pour l'édition de 2016 de a conclu à un record d’affluence estimé à 570 000 visiteurs. La fréquentation a atteint son apogée le samedi 17 décembre entre 16 h et 20 h.

52,3% des visiteurs provenaient du Doubs dont 38,9 % du Pays de Montbéliard.

47,7% de l’extérieur (hors Doubs) dont 4,1% de l’étranger (soit 18 000 visiteurs étrangers).

Les régions françaises les plus représentées sont la Franche-Comté, l’Alsace, la Bourgogne, la région Rhône-Alpes, l’Ile-de-France. Une nouveauté apparaît avec la présence de visiteurs venus des Bouches-du-Rhône.

Quant aux 18 000 étrangers, ils proviennent principalement de Suisse, Belgique, Luxembourg, Allemagne et Pays-Bas. On compte également des italiens des espagnols, des britanniques…

Les Lumières de Noël ont généré 1 000 nuitées touristiques par jour à l’échelle du Pays de Montbéliard.

Pierre-Yves Ratti

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.