Les cours d'eau souffrent du manque de précipitations. Les cours d'eau souffrent du manque de précipitations. (Photo My Aire Urbaine - P.-Y.R.)

Doubs: la sécheresse s'installe, le préfet limite toujours l'usage de l'eau

La préfecture du Doubs annonce la prolongation des premières limitations d'usage de l'eau prises en juillet en raison du manque chronique de pluies.

Le préfet du Doubs souligne «  un déficit chronique, malgré des répits » :
« Depuis juillet 2016, tous les mois sont déficitaires ou proches de la normale. La période estivale voit naturellement cette situation de déficit s’aggraver. Les quelques orages ponctuels n’ont pas eu d’impact sur le niveau des rivières ou des nappes, se contentant de maintenir l’indice d’humidité des sols à une situation moyenne normale. »
La chaleur qui s'installe ne va pas arranger les choses côté pluies. « La semaine qui vient de s’écouler, ainsi que les prévisions météorologiques pour les jours à venir au moins, indiquent qu’ un temps chaud s’installe jusqu’à mardi, relève le communiqué de la préfecture. Même si des situations orageuses peuvent se développer de manière très ponctuelle et localisée, surtout en montagne, il sera difficile de compenser les pertes dues notamment à une évaporation intense liée aux températures élevées et à l’ensoleillement. »
« C'est pourquoi la situation hydrologique ne va pas s’améliorer à court terme. Les débits des rivières et les niveaux des nappes sont en baisse cette semaine par rapport à la semaine passée. Aucun problème majeur d'alimentation en eau potable n’a été constaté pour le moment par les différents syndicats bien que les niveaux des nappes soient relativement bas. Les mesures de restriction de consommation d'eau, prises afin de ne pas gaspiller la ressource, par arrêté préfectoral du 5 juillet sur l’ensemble du département, sont donc maintenues. »

Pas d'arrosage de pelouses

Sont notamment interdites les activités suivantes:

  • l’utilisation de l’eau hors des stations professionnelles pour le lavage des véhicules, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière,…) et pour les organismes liés à la sécurité ;
  • le remplissage des piscines privées existantes, sauf lors de la première mise en eau de piscines et bassins en construction ;
  • l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des espaces sportifs de toute nature de 8 h à 20 heures (les jardins potagers ne sont pas concernés) ;
  • Les fontaines publiques doivent être fermées lorsque cela est techniquement possible.
  • Il est demandé aux collectivités d’être particulièrement vigilantes aux usages de l’eau par leurs services, qui doivent respecter scrupuleusement les restrictions.

Pas de navigation sur la Loue

Il est interdit de naviguer (canoë, kayak, raft) sur de nombreux secteurs de la Loue, le débit de cette rivière étant inférieur à 5 m³/s à Vuillafans (voir les panneaux sur les points d’embarquement).
Le non respect de ces interdictions peut être puni d’une contravention.

Bernard  Piexi

La force tranquille. Sa capacité de recul aurait pu en faire un tireur sportif, mais ce sont les lecteurs de l'Aire urbaine qui vont apprécier sa précision.