Revitaliser le centre-ville de Montbéliard, projet numéro 1 de l'année 2018. Revitaliser le centre-ville de Montbéliard, projet numéro 1 de l'année 2018. (© My Aire Urbaine : Simon Vermot Desroches)

Montbéliard : la Ville veut revitaliser le centre-ville

Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard ,a annoncé lundi soir, en conseil municipal, sa volonté de revaloriser le centre-ville. Après des années d’études, un premier plan est prêt et devra être ajouté au budget 2018 de la Ville.

« Nous avons une grande stratégie pour revitaliser le centre-ville de Montbéliard », annonce fièrement la maire Marie-Noëlle Biguinet en préambule du conseil municipal du lundi 18 septembre. Si le discours s’est parfois perdu dans l’effet de style et le langage de communiquant propre aux politiques, plusieurs projets concrets vont être ou sont déjà en cours d'exécution : la mise en lumière de la ville, des aides au ravalement des façades, à la réhabilitation des logements ou encore l'embauche prochaine d’un "manager de centre-ville".

Des subventions pour les commerçants et les propriétaires

La ville a considéré qu’il était temps (!) de redonner un coup de jeune aux bâtiments du centre-ville. Et c’est à grand renfort de subventions pour les commerçants et les propriétaires de logements que la Ville compte arriver à ses fins. Pour les premiers, un fonds a été créé afin « de faire des travaux de rénovation de façade ou de moderniser leur terrasse », a déclaré la maire. L’aide s’élève à 20 % du montant des travaux et les commerçants pourront également être accompagné par un designer-conseil, mis à disposition par la Ville. Plusieurs commerçants ont déjà pu profiter de ce fonds. Et d'après Marie-Noëlle Biguinet, ils auraient été très satisfaits. Les propriétaires de logements dans le centre de Montbéliard auront également accès à une aide pour la rénovation de leurs appartements. « L’objectif est de donner à des propriétaires qui n’ont ni l’envie ni les moyens de rénover leur appartement, les capacités et l’occasion de le faire. Montbéliard a perdu de nombreux habitants dans le centre-ville ; il est capital de les retrouver », à assurer Marie-Noëlle Biguinet. 

Travailler "l’effet vitrine"

Si les axes de communication à l’intérieur de Montbéliard devraient se voir fortement améliorés après la mise en œuvre du grand projet de transport en commun au niveau de l'agglomération, la maire ne se fait pas d’illusions : « Nous devons mettre en valeur notre patrimoine ! » Ce sera le but du "plan lumière". Un moyen de lutter contre ce que certains appellent « le couvre-feu montbéliardais », comme l’explique la mairie, en mettant en évidence dans un premier temps les monuments de la ville (le château, l'hôtel de ville, les halles, l’ancien hôpital…). Dans un second temps, la mairie promet « une mise en scène spécifique de l’espace public : éclairage progressif par détection de mouvement, scénographie lumineuse de places ou de rues ». En ajoutant à cela des manifestations organisées par l’association des commerçants et subventionnées par la mairie, Montbéliard espère retrouver du dynamisme dans son centre-ville.

Si le budget de ces actions n’a toujours pas été révélé, il semblerait que les investissements principaux de la municipalité se concentreront dans le centre-ville.

Simon Vermot-Desroches

Le spécialiste Afrique de la rédaction ! Ce n'est pas forcément l'atout n°1 pour traiter de l'Aire urbaine, mais la curiosité de ce journaliste n'a d'égal que son goût pour les choses bien faites.